Piketty explique son refus de la Légion d'honneur et en profite pour critiquer le gouvernement

L'économiste s'est confié au "Monde". Il indique notamment qu'il n'a pas été informé de la procédure lancée pour lui attribuer cette distinction.

L\'économiste Thomas Piketty, à Paris, le 29 septembre 2014.
L'économiste Thomas Piketty, à Paris, le 29 septembre 2014. (YANN KORBI / CITIZENSIDE / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"C’est un peu dommage qu’ils ne m’aient pas contacté avant, ça aurait évité tout ce pataquès." L'économiste Thomas Piketty explique au Mondevendredi 2 janvier, pourquoi il a refusé la Légion d'honneur la veille.

Il assure notamment que sa décision ne vise pas à condamner la politique de l'exécutif. "Franchement, ça n’a rien à voir avec l’opinion que je peux avoir de ce gouvernement", confie-t-il au journal, tout en en profitant pour réitérer ses critiques sur la politique menée par François Hollande et les gouvernements au pouvoir depuis mai 2012 : "J’assume totalement ce que je pense de ce gouvernement, dont l’action ces deux dernières années a été catastrophique."

"Le plus simple aurait été un mail, un SMS, un coup de fil"

Thomas Piketty indique également qu'il n'a pas été informé de la procédure réclamant sa décoration. "Ils ont l’air de ne pas être contents que je réagisse le 1er janvier. En même temps, c’est eux qui publient mon nom dans le Journal officiel sans m’en dire un mot avant. Le plus simple aurait été un mail, un SMS, un coup de fil… Je leur aurais tout de suite dit que je n’en voulais pas."

Le chercheur justifie son refus par le fait que cette décoration lui semble "bizarre", à tout le moins. "J’ai toujours trouvé que cette histoire de Légion d’honneur était complètement dépassée. Cette façon de décider qui est le petit groupe de citoyens honorables, dont les mérites éclatants doivent être reconnus, c’est une conception du rôle de l’Etat, du gouvernement, qui me semble totalement surannée."