SUCCESSION A L'UMP - La guerre des parrainages est officiellement close. Jean-François Copé, candidat à la présidence de l'UMP, a annoncé samedi 22 septembre avoir obtenu 46 103 parrainages pour concourir à la présidence de l'UMP.

L'huissier, Me Pascal Breda, mandaté par le candidat, a comptabilisé 34 850 parrainages, auxquels s'ajoutent les 11 253 paraphes déposés par le secrétaire général de l'UMP à la commission chargée de superviser les opérations électorales du mouvement (Cocoe), soit un total de 46 103 parrainages. Le candidat a par ailleurs fait par de sa satisfaction dans un tweet, retransmettant les temps forts de son allocution à Roissy-en-France (Val d'Oise), ou il était en meeting. 

Pas assez pour dépasser Fillon

Dès mardi, son adversaire, l'ex-Premier ministre François Fillon, candidat également à la présidence du parti, avait revendiqué 45 000 parrainages en sa faveur.  Selon Le Point, il a obtenu "au total 47 000 paraphes d'adhérents UMP si l'on arrête le compteur à jeudi soir. En plus des 35 000 déposés mardi soir à la commission UMP chargée d'organiser le scrutin interne, 12 000 ont été dénombrés jeudi par un huissier de justice", rapporte l'hebdomadaire, qui cite l'entourage du candidat. 

Outre les parrainages, François Fillon et Jean-François Copé ont également œuvré ses dernières semaines à rassembler des soutiens. Pas facile de s'y retrouver dans ces ralliements en pagaille. Qui soutient qui ? Francetv info vous propose de tester vos connaissances grâce à un jeu interactif.