"A quoi va servir une commission d'enquête [parlementaire] ? (...) Cela n'a aucun sens." La présidente du FN, Marine Le Pen, ne croit pas au bien-fondé d'une enquête parlementaire sur les enregistrements réalisés par Patrick Buisson à l'insu de Nicolas Sarkozy. Au micro de RTL, jeudi 6 mars, elle réclame en revanche une saisie des documents par la justice, compte tenu de leur éventuel caractère sensible.

"L'action qui devrait être menée immédiatement, c'est une plainte avec une demande à la justice de saisie des cassettes en question", estime la présidente du Front national. "Je pense qu'il y a peut-être des faits qui relèvent de la sécurité nationale, des choix diplomatiques qui doivent rester hors du champ public." Elle estime en revanche qu'il est trop tard pour s'interroger sur les conditions dans lesquelles les enregistrements ont été réalisés.

La présidente du FN Marine Le Pen, durant un meeting le 1er mars à Lyon (Rhône). 
La présidente du FN Marine Le Pen, durant un meeting le 1er mars à Lyon (Rhône).  (JEFF PACHOUD / AFP)