Roms : la France à nouveau sous la surveillance de la Commission européenne

Critiquées par des associations et quelques élus, les expulsions de Roms de ces derniers jours sont également suivies de très près par la Commission européenne.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)
Radio France

Mis à jour le
publié le

 "Les services de la vice-présidente en
charge de la Justice Viviane Reding sont en contact avec les autorités
françaises et analysent la situation pour s'assurer que les règles européennes
sont respectées"
, a expliqué Mina Andreeva, une des porte-parole.

Traduction par un responsable européen: "C'est une mise à l'épreuve des
nouvelles autorités françaises. La Commission veut vérifier la
volonté de la France d'appliquer les règles qu'elle a introduit dans
sa législation."

Il y a deux ans, des procédures d'expulsion analogues menées par le gouvernement Fillon avaient suscité la colère de Bruxelles. Sous la menace d'une procédure pour
discrimination, Paris avait dû modifier sa législation afin de mieux tenir compte de règles européennes encadrant
les renvois chez eux de citoyens de l'UE.