C'est une grande première. Grâce à la guérilla administrative et juridique menée pendant deux ans et demi par Hervé Lebreton, président de l'association Pour une démocratie directe, francetv info publie, mercredi 10 juillet, le détail des subventions allouées aux collectivités locales par les 925 députés et sénateurs au titre de la réserve parlementaire en 2011.

Cette enveloppe opaque représente cette année-là, pour les collectivités locales, 150 millions d'euros (il existe un autre volet, non publié, versé aux associations). Les subventions allouées vont de 50 euros à 200 000 euros, pour une moyenne de 14 798 euros. Chaque parlementaire la distribue aux communes de son choix, une pratique discrétionnaire qui laisse la porte ouverte aux abus.

Pour utiliser notre moteur de recherche, il vous suffit de choisir un département et/ou de rechercher votre député en tapant son nom puis son prénom (Ex: Accoyer Bernard). Vous pouvez également faire une recherche par commune. Si vous ne trouvez pas votre parlementaire, c'est qu'il n'a pas versé de réserve cette année-là. Lorsqu'il n'y a pas de nom de parlementaire, il s'agit de la réserve ministérielle, directement pilotée par le ministère de l'Intérieur.

>> Aidez-nous à exploiter ces données. Une subvention vous intrigue ? Signalez-le par mail à thomas.baietto@francetv.fr