VIDEO. Au ministère de la Culture, le discours d'adieu émouvant de Fleur Pellerin

"Il y a peu de pays au monde où une enfant trouvée dans les rues d'un bidonville, dans un pays en développement, et adoptée dans une famille modeste (...) pourrait un jour se retrouver ministre de la Culture", a témoigné la ministre.

Voir la vidéo
FRANCETV INFO

Mis à jour le , publié le

L'émotion était palpable au ministère de Culture et de la Communication, ce vendredi 12 février, dans la voix de la ministre qui quitte ses fonctions après le remaniement du gouvernement de Manuel Valls, Fleur Pellerin. Lors de la passation de pouvoir avec sa remplaçante Audrey Azoulay, l'ex-ministre a confié que c'est avec "émotion" et un "cœur serré" qu'elle quitte le ministère de la Culture, applaudie par de nombreux employés du ministère présent lors de son discours d'adieu.

Des remerciements à Manuel Valls 

Elle quitte "le ministère des artistes", définissant la Culture comme une "résistance contre les ordres établis" : "J'ai voulu en faire un ministère des combats", dit-elle. 
Fleur Pellerin a également remercié Manuel Valls, qui selon elle, est à l'origine de sa nomination au poste de ministre. 

Très émue, l'ex-ministre  s'est confiée : "Je pense qu'il y a peu de pays au monde où une enfant trouvée dans les rues d'un bidonville, dans un pays en développement, et adoptée dans une famille modeste (...) pourrait un jour se retrouver ministre de la Culture."

Audrey Azoulay et Fleur Pellerin au ministère de la Culture, à Paris, le 12 février 2016, durant la passation de pouvoir.
Audrey Azoulay et Fleur Pellerin au ministère de la Culture, à Paris, le 12 février 2016, durant la passation de pouvoir. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)