Remaniement : trois choses à savoir sur Audrey Azoulay, la nouvelle ministre de la Culture

Ancienne directrice générale déléguée du Centre national du cinéma, Audrey Azoulay travaillait depuis 2014 à l'Elysée. Elle fait son entrée au gouvernement.

La nouvelle ministre de la Culture, Audrey Azoulay, le 2 décembre 2013 à Paris.
La nouvelle ministre de la Culture, Audrey Azoulay, le 2 décembre 2013 à Paris. (HENRI COLLOT/SIPA)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est sans doute la ministre la moins connue du nouveau gouvernement. Audrey Azoulay a été nommée jeudi 11 février ministre de la Culture et de la Communication. Ancienne directrice générale déléguée du Centre national du cinéma, cette quadragénaire était depuis 2014 la conseillère culture du président de la République.

Francetv info dresse son portrait en trois points.

Une camarade de promo de Fleur Pellerin

On ne sait pas si les deux femmes s'apprécient. Mais Audrey Azoulay connaît bien Fleur Pellerin, qu'elle remplace rue de Valois. Elles ont étudié ensemble à l'Ecole nationale d'administration (ENA), dans la promotion Averroès, diplômée en 2000. Ce n'est pas le seul diplôme de la nouvelle ministre. Elle est également titulaire d’une maîtrise des sciences de gestion de l'université Paris Dauphine et d’un MBA de l’université de Lancaster (Royaume-Uni), rapporte Télérama. Son parcours se poursuit ensuite à la Cour des comptes, puis au Centre national du cinéma où elle entre en 2006.

La fille du conseiller du roi du Maroc

La nouvelle ministre est la fille d'André Azoulay. Né au Maroc en 1941, cet ancien journaliste a été le conseiller du roi Hassan II et est aujourd'hui celui de Mohammed VI.

Une proche de Julie Gayet

Selon L'Express, François Hollande a repéré la jeune femme en 2014, lors d'un voyage au Mexique. "C'est une fille bien, il faut lui trouver un poste", aurait-il confié à un proche. Selon l'hebdomadaire, cette spécialiste du cinéma est une proche de Julie Gayet, la compagne du président de la République.