Laurent Fabius : retour sur 40 ans d'une riche carrière politique

Laurent Fabius quitte le Quai d'Orsay pour devenir un Sage. Celui qui fut le plus jeune Premier ministre de la Ve République a eu droit ce mercredi 10 février à une standing-ovation à l'Assemblée.

Voir la vidéo
France 3

Mis à jour le , publié le

La gauche a ovationné Laurent Fabius à l'Assemblée nationale ce mercredi 10 février pour la dernière apparition du ministre des Affaires étrangères lors des questions au gouvernement. L’Élysée a officialisé son départ.

Il devrait prendre la présidence du Conseil constitutionnel, à la demande de François Hollande. "J'ai dirigé la diplomatie française avec fierté et je l'ai servie avec bonheur", a déclaré celui qui obtint un grand succès le 12 décembre dernier lorsqu'un accord mondial sur le climat fut trouvé lors de la COP21.

Le plus jeune chef du gouvernement français

L'énarque fut vite remarqué par François Mitterrand, qui lui confia le ministère du Budget en 1981 avant d'en faire, à 37 ans, le plus jeune Premier ministre de France en 1984. Le passage de Laurent Fabius à Matignon fut entaché par le scandale du sang contaminé. Bien qu'innocenté, sa popularité en ressortit très affaiblie. Au sein du PS,  il a suscité rivalité et jalousie.

En 2005, il s'opposa à François Hollande qui voulait voter oui à la Constitution européenne. Laurent Fabius rêvait de la présidentielle en 2007, mais il termina dernier aux primaires. Le voilà désormais prêt à occuper une fonction au-dessus des partis au Conseil constitutionnel.

Le JT
Les autres sujets du JT