Emmanuelle Cosse au gouvernement : "Tu fais la connerie de ta vie", avertit le numéro 2 d'EELV

Le "Journal du Dimanche" raconte les coulisses de la nomination d'Emanuelle Cosse au Logement.

Emmanuelle Cosse, le 12 février 2016, à Paris.
Emmanuelle Cosse, le 12 février 2016, à Paris. (JOEL SAGET / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une fois sa nomination actée par François Hollande, elle a décroché son téléphone pour avertir ses collègues d'Europe Ecologie-Les Verts. Le Journal du Dimanche raconte, dimanche 14 février, les coulisses de la nomination d'Emmanuelle Cosse à la tête du ministère du Logement. 

"La seule chose que je te demande, c'est d'annoncer ton départ d'EELV"

Au téléphone avec David Cormand, le numéro 2 d'EELV, elle explique avoir pris sa décision. "Je pense que tu fais la connerie de ta vie, lui répond David Cormand. La seule chose que je te demande, c'est d'annoncer ton départ d'EELV". Quelques heures plus tard, elle annonce en effet qu'elle quitte la présidence du parti, dans un email retranscrit par France 3 Ile-de-France.

En lui proposant le porte-feuille ministériel, François Hollande se serait engagé sur la tenue d'un référendum sur Notre-Dame-des-Landes et sur Fesseinheim, aurait expliqué Emmanuelle Cosse à David Cormand, sans donner de précisions. Lors de son interview à France 2 et TF1, le chef de l'Etat a démenti tout accord politique. "Il n'y a pas de marchandage. Je ne troque pas telle ou telle entrée au gouvernement contre tel ou tel renoncement", a-t-il affirme.