DIRECT. Remaniement : Ayrault, Cosse, Pompili, Placé, Baylet arrivent, Pellerin et Lebranchu s'en vont

François Hollande a annoncé, jeudi, un remaniement gouvernemental.

François Hollande serre la main de Jean-Marc Ayrault, le 19 août 2013, à l\'Elysée, à Paris.
François Hollande serre la main de Jean-Marc Ayrault, le 19 août 2013, à l'Elysée, à Paris. (BERTRAND GUAY / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

C'est probablement le dernier remaniement du quinquennat. François Hollande a annoncé, jeudi 11 février, la nomination de Jean-Marc Ayrault au ministère des Affaires étrangères, en remplacement de Laurent Fabius. L'écologiste Emmanuelle Cosse prend la tête du ministère du Logement, à la place de Sylvia Pinel. Le radical de gauche Jean-Michel Baylet est nommé à l'Aménagement du territoire.

>> Découvrez la composition du nouveau gouvernement

 Le retour de Jean-Marc Ayrault. C'était un poste très convoité : le ministère des Affaires étrangères, abandonné par Laurent Fabius, revient à l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault, proche de François Hollande.

Les écologistes puissance trois. Absents du précédent gouvernement, les écologistes signent un retour remarqué. Emmanuelle Cosse s'empare du ministère du Logement, Jean-Vincent Placé est le nouveau secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat, et Barbara Pompili devient secrétaire d'Etat chargée des Relations internationales sur le climat.

Une interview de François Hollande à 20h15. Le chef de l'Etat doit commenter ses choix et préciser son cap politique pour la dernière ligne droite de son quinquennat à l'occasion d'une interview télévisée à suivre en direct, à partir de 20h15, sur France 2 et francetv info.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#REMANIEMENT

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #REMANIEMENT

23h44 : "Je reprends la totalité de l'application de l'accord de la COP21."

Que Laurent Fabius soit prévenu : Ségolène Royal s'est accaparée le dossier climatique à la faveur du remaniement. Elle le dit au Monde. Pourtant, l'ex-chef de la diplomatie voulait conserver la présidence de la COP21.

22h38 : Jean-Marc Ayrault, ex-Premier ministre, a fait son retour dans le gouvernement de son successeur direct, au ministère des Affaires étrangères. Selon Slate.fr, c'est la deuxième fois qu'une telle situation se produit dans l'histoire de la Ve République.

21h47 : Je sens poindre de l'ironie dans votre question @anonyme... Non ? Sachez que ce secrétariat d'Etat à l'égalité réelle, qui sera occupé par Ericka Bareigts, doit servir à "faire en sorte que nous puissions avoir l'égalité, quelle que soit notre origine sociale, notre race, notre couleur ou notre religion". C'est ce qu'elle a expliqué à Réunion 1ère.

21h45 : C'est quoi au juste "l'égalitė réelle" ? Une nouvelle expression du parler politique correct inventėe par quel super intelligent ? Ce serait intéressant, sans vouloir abuser, de connaître, par opposition, le contenu de "l'inégalité réelle" et tant qu'à faire de "l'égalité irréelle". Pour investir dans un secrétariat d'Etat avec un cabinet, un budget, du personnel, en ces temps de pénurie budgétaire, il faut que le sujet soit important voire capital pour cette fin d'un brillant mandat présidentiel...

21h23 : Pas de chance pour Emmanuelle Cosse : Internet a de la mémoire. Beaucoup d'internautes lui ont rappelé, aujourd'hui, ses critiques acerbes contre le gouvernement... qu'elle a désormais rejoint.

Emmanuelle Cosse, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, place de la République, à Paris, le 10 janvier 2016. (GEORGES DARMON / CITIZENSIDE.COM / AFP)

20h29 : Je ne négocie pas mais il va y avoir un référendum local!! #hollande #remaniement

20h11 : Dans dix minutes, François Hollande sera sur France 2. On fait tout de suite un point sur l'actu :

On connaît la composition du nouveau gouvernement. Ayrault remplace Fabius au Quai d'Orsay et trois écologistes sont nommés, dont Emmanuelle Cosse dont la nomination fait polémique au sein d'EELV. Fleur Pellerin est, elle, remplacée à la Culture.

Des chercheurs annoncent avoir découvert la preuve de l'existence des ondes gravitationnelles, théorisées par Albert Einstein en 1916. Nous vous en disons plus sur cette annonce incroyable.

On en sait plus sur l'accident entre un car scolaire et un poids lourd qui a tué six adolescents, à Rochefort (Charente-Maritime). Une pièce métallique, située sur le côté d'un camion, s'est détachée et a cisaillé le car.


Le chauffeur d'un autre car scolaire, accidenté hier dans le Doubs, a été mis en examen pour homicides et blessures involontaires. Deux élèves ont été tués dans cette sortie de route.

19h51 : "On fait un remaniement en allant chercher ceux qui, depuis des mois, attendent la petite lumière pour entrer au gouvernement à n'importe quel prix."

Yannick Jadot se montre très amer après l'entrée au gouvernement de trois de ses ex-camarades. "Je n'ai pas entendu de réorientation de la politique écologique du gouvernement", ironise-t-il.




(FRANCETV INFO)

19h42 : Je suis pr l'art1 et contre la #déchéancedenationalité. Préférons la déchéance nationale #revisionconstitutionnelle https://t.co/E1B1H9j7WC

19h42 : Le concours des tweets exhumés continue, avec ce message de Hélène Geoffroy, nouvelle secrétaire d'Etat à la Ville. Avant-hier, elle exprimait son désaccord avec la déchéance de nationalité.

19h14 : "François Hollande cherche à tuer tout ce qui peut représenter une alternative écologiste ou de gauche. Il est dans une démarche d'anéantir tout ce qui est entre lui et Mélenchon."

Dans une interview à Public Sénat, David Cormand déplore le "débauchage" d'Emmanuelle Cosse par l'Elysée. Il explique avoir demandé à la nouvelle ministre de se "mettre en retrait [du parti] pour être cohérente".

19h01 : A cause du remaniement, Marisol Touraine perd une partie de ses prérogatives au profit de Laurence Rossignol, promue ministre de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes.

18h52 : Oui @anonyme, nous venons d'ailleurs d'en parler. Selon la porte-parole d'EELV, qui s'est exprimée auprès de Reuters, Emmanuelle Cosse a obtenu ce gage contre une entrée au gouvernement. "Elle l'a dit aux membres du bureau exécutif après nous avoir annoncé qu'elle entrait au gouvernement", explique ainsi Sandrine Rousseau. Mais pour cette dernière, "ça aurait été mieux qu'elle obtienne l'arrêt de Notre-Dame-des-Landes".

18h50 : Emmanuelle Coste dit avoir eu l'assurance d'une consultation populaire pour Notre-Dame-des-Landes ?

18h38 : Hélène Geoffroy, nommée au gouvernement alors qu'elle a voté contre la réforme constitutionnelle. Bizarre ce nouveau gouvernement...

18h37 : Comment Emmanuelle Cosse peut-elle s'entendre avec Manuel Valls ? Ils n'ont pas grand chose en commun, surtout pas NDDL...

18h37 : Placé, Cosse et Pompili voient enfin leurs rêves aboutis, ils vont pouvoir manger une part du gâteau !!!

18h35 : "Il y a beaucoup de travail", a réagi Manuel Valls après le remaniement. Le Premier ministre a vanté un gouvernement "basé bien sûr sur l'expérience, la solidité".




(FRANCETV INFO)

18h25 : On s'interrogeait tout à l'heure sur d'éventuelles contreparties à l'entrée de trois écologistes dans le gouvernement. Selon une porte-parole d'EELV, Emmanuelle Cosse "dit qu'elle a obtenu d'avoir une consultation de la population sur Notre-Dame-des-Landes".

18h08 : Revenons sur la riche actualité de ce jeudi :

On connaît la composition du nouveau gouvernement. Ayrault remplace Fabius au Quai d'Orsay. Trois écologistes sont nommés, dont Emmanuelle Cosse, qui quitte la tête d'EELV. Pellerin quitte le ministère de la Culture.

Des chercheurs annoncent avoir découvert la preuve de l'existence des ondes gravitationnelles, théorisées par Albert Einstein en 1916.

On en sait plus sur l'accident entre un car scolaire et un poids lourd qui a tué six adolescents, à Rochefort (Charente-Maritime). Une pièce métallique, située sur le côté d'un camion, s'est détachée et a cisaillé le car.


Le chauffeur d'un autre car scolaire, accidenté hier dans le Doubs, a été mis en examen pour homicides et blessures involontaires. Deux élèves ont été tués dans cette sortie de route.

18h06 : " EELV désapprouve cette participation et regrette cette décision personnelle alors que la politique gouvernementale est malheureusement incompatible avec des orientations écologistes [et] de justice sociale."

Dans un communiqué, les porte-parole d'EELV taclent leur ex-patronne. David Cormand, qui la remplace, était secrétaire national adjoint du parti.

18h27 : Europe Ecologie-Les Verts "désapprouve" l'entrée au gouvernement de sa secrétaire nationale, Emmanuelle Cosse, et annonce son remplacement par David Cormand.

17h44 : "Maman va penser que je fais le courrier" #Placé passage désormais culte #JDD #itw https://t.co/c9xjz5kaur

17h43 : Je n'arrive plus à m'arrêter. #pardon #remaniement

17h43 : Tweet exceptionnel

17h42 : Elle disait quoi Emmanuelle Cosse en 2011 ?

17h42 : Sur Twitter, certains s'amusent à déterrer de vieilles déclarations des écologistes qui entrent au gouvernement.

17h39 : En quittant Matignon, Ayrault avait pris le TGV. Aujourd'hui, il fait le coup dans l'autre sens



17h39 : Au passage, parité PARFAITE de ce gvt> ministres: 9h 9f / sec. d'État: 10h - 10f (mais pas de femmes aux ministères régaliens) #remaniement

17h39 : Désormais, pour être ministre des affaires étrangères, passez par la case Matignon (Juppé, Fabius, Ayrault...)

17h39 : 3 hochets pour les écolos, 1 ex-PM parlant l'allemand recyclé aux MAE, 1 conseillère de l'Elysee & 1 vieux PRG promus #ToutCaPourCa

17h39 : Sur Twitter, de nombreux journalistes commentent ce remaniement. Retour de Jean-Marc Ayrault, retour des écologistes, nomination surprise d'Audrey Azoulay à la Culture... Chacun y va de son analyse.

Retrouvez ici la composition complète du nouveau gouvernement.

17h39 : "J'ai pris cette décision en conscience, dans la continuité de mon engagement pour l'écologie et sans renier les positions que j'ai exprimées par le passé."

Emmanuelle Cosse explique son départ pour le gouvernement dans une lettre aux militants. "Je sais que cette décision suscite questionnements, rejets des uns, soutiens d'autres, doutes et interrogations. Je respecte tout cela." Elle évoque "une opportunité à se saisir de leviers d'action" qui serait plus forte que les désaccords.

17h36 : Emmanuelle Cosse annonce qu'elle quitte la tête d'Europe Ecologie-Les Verts.

17h34 : "Au travail, car il y a beaucoup de travail.", lance Manuel Valls, qui assure avoir l'intention de continuer les réformes "jusqu'au bout du quinquennat".

17h33 : "A la tête de la diplomatie française, il faut des responsables qui ont une expérience."

Manuel Valls explique la nomination de Jean-Marc Ayrault au Quai d'Orsay, et rappelle que Laurent Fabius était déjà un ex-Premier ministre.

17h32 : "Je veux aussi saluer ceux qui partent. Je pense à Fleur Pellerin, qui a bien travaillé et qui est une amie."

Manuel Valls commente son nouveau gouvernement, et salue l'arrivée à la Culture d'Audrey Azoulay, figure qui ne vient pas du monde politique.

17h28 : @emmacosse au gouvernement. La déchéance c'est maintenant #EELV

17h28 : Fraternité avec les militants écologistes dégoûtés. Courage ! Le pays a besoin de vous. Les combats continuent. #remaniement

17h37 : Jean-Luc Mélenchon n'est pas tendre avec les écologistes entrant au gouvernement. A peine candidat à la présidentielle, il lance aussi un appel aux militants d'EELV. L'écologiste Sergio Coronado, lui, attaque la secrétaire nationale de son parti, Emmanuelle Cosse.

17h25 : Que va coûter à la France l'entrée d'@emmacosse au gouvernement ? Notre-Dame-des-Landes et/ou Fessenheim ? #Remaniement

17h24 : L'une des questions que l'on peut se poser avec l'entrée de trois écologistes au gouvernement est celle des contreparties. Emmanuelle Cosse, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili ont-ils obtenu des garanties de la part de François Hollande en échange de leurs entrées au gouvernement ?

L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes est-il menacé ? Quelle politique écologique pour la France ? Certains élus de l'opposition se posent la question.

17h17 : Elle a voté non à la loi de réforme de la Constitution et pourtant elle entre au gouvernement : Hélène Geoffroy, députée PS, devient secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la ville.

(ALAIN JOCARD / AFP)

17h14 : Estelle Grelier, députée PS, entre également au gouvernement en tant que secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, chargée des collectivités territoriales.



(JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

17h12 : Trois mois après les attentats de Paris et de Saint-Denis, Juliette Méadel, porte-parole du PS, devient secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée de l'Aide aux victimes.



(STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

17h09 : La confiance du Président de la République m'honore. Heureuse de poursuivre au #Gouvernement mon engagement pour une écologie en action.

17h38 : La secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, se réjouit de sa nomination au gouvernement.

17h07 : Voici quelques nouvelles têtes de ce gouvernement : Ericka Bareigts, députée de La Réunion, devient secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre, chargée de l'Egalité réelle.



(PIERRE VERDY / AFP

17h04 : Parmi les promotions de ce remaniement : Laurence Rossignol, ancienne secrétaire d'Etat, devient ministre de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes. Annick Girardin prend la tête du ministère de la Fonction publique à la place de Marylise Lebranchu.

17h09 : Fragilisé par la longue crise des éleveurs, Stéphane Le Foll, proche de François Hollande, reste ministre de l'Agriculture. Autres poids lourds reconduits : Jean-Yves Le Drian à la Défense, Bernard Cazeneuve à l'Intérieur, Ségolène Royal à l'Ecologie, Michel Sapin aux Finances, Emmanuel Macron à l'Economie, Najat Vallaud-Belkacem à l'Education nationale...

17h38 : Beaucoup d'informations d'un coup : on récapitule les principales nouvelles de ce remaniement.

• C'est Jean-Marc Ayrault qui remplace Laurent Fabius aux Affaires étrangères. Ségolène Royal, que les rumeurs envoyaient au Quai d'Orsay, reste ministre de l'Ecologie.
• Les écologistes entrent en force au gouvernement : la patronne d'EELV, Emmanuelle Cosse, est ministre du Logement, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili, qui ont quitté le parti, sont secrétaires d'Etat.

• Le président du parti radical de gauche, Jean-Michel Baylet, devient ministre de l'Aménagement du territoire.

• Surprise à la Culture : Fleur Pellerin est remplacée par Audrey Azoulay.

• On compte quatre départs au total : ceux de Laurent Fabius et de Sylvia Pinel, prévus de longue date, mais aussi ceux de Fleur Pellerin et de Marylise Lebranchu.
• Trois mois après les attentats de novembre, un secrétariat d'Etat à l'aide aux victimes est créé, confié à Juliette Méadel.

• Retrouvez l'intégralité de la composition du nouveau gouvernement dans notre article.

16h53 : Jean-Michel Baylet fait son entrée au gouvernement au ministère de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des collectivités territoriales.

L'entrée du patron du Parti radical de gauche au gouvernement compense le départ de Sylvia Pinel, ministre du Logement, qui attendait depuis plusieurs semaines d'être remplacée pour se consacrer à la vice-présidence de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

17h26 : Surprise de taille de ce remaniement : l'éviction de Fleur Pellerin et la nomination d'Audrey Azoulay au ministère de la Culture et de la Communication. Enarque, ancienne directrice générale déléguée du Centre national du cinéma, Audrey Azoulay était depuis 2014 conseillère de François Hollande en charge des questions culturelles.

Le Figaro qui dressait son portrait évoquait une personnalité "saluée à la fois par le monde du cinéma, qui voit en elle une femme de conviction qui sait défendre ses dossiers, et par la haute administration, qui connaît son entregent".




(SIPA)

17h26 : Ce gouvernement rétablit la parité perdue lors du remplacement de Christiane Taubira par Jean-Jacques Urvoas. Il compte 19 hommes et 19 femmes. Au total, il y a donc 38 ministres et secrétaires d'Etat, contre 32 auparavant.

16h49 : Comment s'entendra un ex premier ministre avec le premier ministre actuel ? Quant aux autres virés et aux autres nouveaux... Affaire à suivre...

16h48 : C'est la grande république des copains. Tout cela , c'est un peu comme si le DG d'un grand groupe redevenait cadre de la même entreprise . RIDICULE !

16h48 : Très content pour Jean Marc Ayrault. Un homme de qualité.

16h46 : Autres entrées d'écologistes au gouvernement : celles de Jean-Vincent Placé et de Barbara Pompili, nommés secrétaires d'Etat. Toutefois, ils avaient tous les deux claqué la porte d'Europe Ecologie-Les Verts. Comme pour la nomination d'Emmanuelle Cosse, François Hollande espère bénéficier d'une majorité plus large, "rose-verte".

16h43 : Avec Emmanuelle Cosse, les écologistes signent leur retour au gouvernement. Cécile Duflot et Pascal Canfin avaient claqué la porte à Manuel Valls en 2014.

En nommant la patronne d'Europe Ecologie-Les Verts au ministère du Logement, François Hollande souhaite élargir sa majorité. Mais la manœuvre apparaît plus comme un simple débauchage individuel : les porte-parole d'EELV ont prévenu hier que les conditions pour un retour des écolos au gouvernement n'étaient pas "réunies". La nomination d'Emmanuelle Cosse entraîne de fait une crise ouverte chez EELV.

16h41 : C'est la première fois qu'un ancien chef de gouvernement redevient ministre pendant le même quinquennat. La nomination de Jean-Marc Ayrault fait figure de réhabilitation pour celui qui avait mal vécu son remplacement par Manuel Valls à Matignon.

16h41 : Le nom de Jean-Marc Ayrault circulait avec insistance depuis plusieurs jours pour prendre la tête de la diplomatie française. Avec le ministère des Affaires étrangères, Ayrault trouve un point de chute à la hauteur de son statut d'ancien Premier ministre. Européen convaincu, cet ancien professeur d'allemand devrait travailler en lien étroit avec Berlin.



(KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

17h39 : On note la création de nouveaux secrétariats d'Etat dont les intitulés sont encore assez mystérieux. Ericka Bareigts est nommée secrétaire d'Etat à l'Egalité réelle, et Juliette Méadel est chargée de l'Aide aux victimes.

16h39 : Sur proposition du Premier ministre @manuelvalls, le président @fhollande a nommé les ministres suivants




16h39 : Sur Twitter, le gouvernement liste toutes les nominations.

16h35 : Outre Emmanuelle Cosse, les écologistes Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili sont nommés secrétaires d'Etat.

16h35 : Audrey Azoulay remplace Fleur Pellerin au ministère de la Culture et de la Communication.

16h34 : Fleur Pellerin et Marylise Lebranchu quittent le gouvernement, comme Laurent Fabius et Sylvia Pinel.

16h33 : Le radical de gauche Jean-Michel Baylet est nommé ministre de l'aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales.

16h37 : La numéro 1 d'Europe Ecologie, Emmanuelle Cosse, nommée ministre du Logement.

16h32 : Jean-Marc Ayrault remplace Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères.

16h18 : Alors que la classe politique et les journalistes trépignent => C'est vrai que c'est bien les seuls... De toute façon ça changera rien

16h17 : Il n'y a pas que Piketty qui se foute du remaniement. Et pour ce que ça va changer. Si ça va coûter de l'argent de constituer de nouveaux cabinets, voire de nouveaux bureaux!

16h17 : Heureusement que Thomas Piketty est là pour représenter le point de vue général

16h17 : Dans les commentaires, vous êtes plusieurs à partager le désintéret de l'économiste Thomas Piketty pour le remaniement, qui doit avoir lieu dans l'après-midi.

15h48 : "Je m'en fous totalement."

Alors que la classe politique et les journalistes trépignent, une personne n'attend pas avec impatience le remaniement : Thomas Piketty. L'économiste était interrogé par BFMTV.

15h03 : Bonjour @anonyme. Les mandats des neuf membres du Conseil constitutionnel durent neuf ans, et ne sont pas renouvelables (les anciens présidents, eux, sont membres à vie). Tous les trois ans, trois d'entre eux sont remplacés. C'est donc au tour de Jean-Louis Debré et deux autres conseillers, nommés en février 2007, de laisser leurs places, à Laurent Fabius dans le cas de Debré.

14h58 : Pourquoi changer le responsable du conseil constitutionnel ? M. Debré avait été nommé quand ?

14h36 : En dej avec un ministre. Son téléphone sonne. Il s'absente. Il revient, et dit : c est imminent.#remaniement

14h36 : Selon un journaliste d'Europe 1, ça se rapproche.

14h33 : C'est le bon jour pour appeler Jean-Vincent Placé en masqué tous les quarts d'heure et raccrocher dès qu'il répond.

14h33 : Exclusif- Le portable de François Hollande en ce moment #remaniement

14h32 : Batterie chargée à bloc, Jean-Vincent Placé attaque sereinement et toujours plein d'espoir sa journée de remaniement

14h32 : En l'absence d'informations confirmées sur ce remaniement, Twitter s'amuse à se moquer de Jean-Vincent Placé. L'écologiste n'a jamais caché son ambition de devenir ministre.

14h31 : Le timing de ce remaniement n'est pas encore confirmé, mais plusieurs indices suggèrent qu'il devrait avoir lieu dans l'après-midi. Le fait que François Hollande soit interviewé au journal de 20 heures de France 2 ce soir, tout d'abord. Mais aussi le fait qu'il a, selon Reuters, reporté deux rendez-vous prévus à son agenda cet après-midi, avec le ministre de la Justice et la Confédération paysanne.

14h26 : Bonjour @anonyme. Reuters mentionne Sandrine Mazetier, vice-présidente de l'Assemblée, dans sa liste de noms qui ont été cités comme possibles entrants au gouvernement, mais on ne peut pas dire que ce soit la rumeur la plus persistante. Et bien, évidemment, aucune nomination n'est confirmée. Quand à Claude Bartolone, il n'a jamais vraiment été évoqué.

14h25 : C. Bartolone ou l'un des vice président du Palais Bourbon pourraient ils faire leurs entrée au gouvernement ?

18h02 : A 14h, il est temps de faire un point sur l'actualité :

On en sait plus sur l'accident entre un car scolaire et un poids lourd qui a tué six adolescents, à Rochefort (Charente-Maritime). Une pièce métallique située sur le côté d'un camion a cisaillé le car, pour une raison encore inconnue.


Le chauffeur d'un autre car scolaire, accidenté hier dans le Doubs, doit être déféré devant le parquet cet après-midi. Deux élèves ont été tués dans cette sortie de route.


Comme prévu, François Hollande a proposé, hier, la nomination du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à la tête du Conseil constitutionnel. Un remaniement gouvernemental est attendu dans l'après-midi.

13h13 : Quels sont les articles qui vous passionnent ce midi ?

Notre direct et notre article récapitulatif sur l'accident d'un car scolaire ce matin à Rochefort (Charente-Maritime).

Notre enquête sur les fondateurs de Pegida France, la branche française de ce mouvement islamophobe venu d'Allemagne.

Notre direct sur le remaniement, alors que les interrogations continuent sur l'heure de l'annonce et l'identité des futurs ministres.

12h34 : Alors que le suspense est à son comble sur l'heure du remaniement, c'est l'heure de la question du jour : François Hollande a-t-il raison de remanier le gouvernement ?

12h04 : A midi, il est temps de faire un point sur l'actualité avant d'aller à la cantine :


Six adolescents sont morts dans un accident entre un car scolaire et un poids lourd, à Rochefort (Charente-Maritime). Les chauffeurs du minibus et du poids lourd ont été placés en garde à vue.

Comme prévu, François Hollande a proposé, hier, la nomination du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à la tête du Conseil constitutionnel. Un remaniement gouvernemental est attendu dans l'après-midi.


L'Assemblée nationale a adopté, hier, le projet de réforme constitutionnelle, non sans de longs débats. Mais ce n'est qu'une étape : le parcours du texte reste semé d'embûches.

• L'entraîneur du PSG, Laurent Blanc, a prolongé son contrat jusqu'en 2018.

11h29 : Vivement Ségolène Royal aux Affaires étrangères pour qu'on rigole un peu.

11h29 : Ségolène Royal au Quai d'Orsay. Bonjour les gaffes et les disputes avec nos partenaires. Elle est faite pour la diplomatie comme Hollande pour être président de la République !

11h29 : J'espère que Ségolène Royal ne va pas rejoindre le Quai d'Orsay, sinon on va se mettre la planète à dos en moins de 15 jours !

11h32 : Dans les commentaires, vous ne semblez pas enthousiastes à propos de la possibilité de voir Ségolène Royal remplacer Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères.

11h10 : Bonjour . Pour l'instant, l'heure de l'annonce du nouveau gouvernement n'est pas connue. Plusieurs indices laissent à penser que le remaniement aura lieu en fin d'après-midi, comme une possible réunion vers 16 heures d'EELV pour discuter de l'éventuelle entrée d'Emmanuelle Cosse au gouvernement. Mais comme vous le voyez, il faut rester très prudent.

11h09 : Bonjour, pouvez-nous dire à quel heure aura lieu le remaniement ?

10h51 : Emmanuelle Cosse sera minoritaire au bureau exécutif de EELV mais selon un élu, "elle sait que le congrès de juin est perdu" #remaniement

10h51 : L'entrée probable d'Emmanuelle Cosse au gouvernement pourrait être au menu d'une réu extraordinaire de l'exécutif EELV à 16h

10h56 : La ministre de la Santé Marisol Touraine serait "très heureuse" d'accueillir des écologistes au gouvernement. Mais lesquels ? Plusieurs hypothèses circulent comme Barbara Pompili, François de Rugy ou Jean-Vincent Placé, qui ont quitté cet été Europe Ecologie-Les Verts (EELV). La secrétaire nationale du parti écologiste, Emmanuelle Cosse, serait également une belle prise et une réunion serait prévue à 16 heures pour discuter de cette éventualité, selon un journaliste de TF1.

09h01 : Il est 9 heures. Voici le point sur l'actualité :

Six adolescents sont morts dans un accident entre un minibus scolaire et un poids lourd, à Rochefort (Charente-Maritime).

Comme prévu, François Hollande a proposé la nomination du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius à la tête du Conseil constitutionnel. Un remaniement gouvernemental est attendu dans la journée.


L'Assemblée nationale a adopté, hier, le projet de réforme constitutionnelle, non sans de longs débats. Mais ce n'est qu'une étape : le parcours du texte reste semé d'embûches.

• L'entraîneur du PSG, Laurent Blanc, a prolongé son contrat jusqu'en 2018.

07h58 : Sans la confirmer, Laurent Fabius ne dément pas sur RTL une possible arrivée de Ségolène Royal au Quai d'Orsay.

07h58 : "L'accord sur la COP 21, s'il est appliqué, fera que la planète reste vivable lors des prochains siècles."

S'il ne devait retenir qu'une seule chose de sa carrière politique, Laurent Fabius cite la COP 21.

07h57 : "Nous y sommes arrivés avec l'Afrique, avec l'Iran, avec la COP 21."

Laurent Fabius fait l'inventaire de ses succès au Quai d'Orsay, mais il revient aussi sur ses deux principaux échecs : le dossier syrien et le conflit israélo-palestinien.

07h48 : "J'étais un actif sage, maintenant je vais devenir un sage actif."

Sur RTL, Laurent Fabius revient sur son départ du gouvernement.

07h46 : "Si le gouvernement peut accueillir des écologistes, j'en serais très heureuse."

Sur France 2, Marisol Touraine plaide pour une ouverture du gouvernement aux Verts.

07h59 : "Un ministre de la République n'est jamais sûr de rien (...) je porte ces sujets avec beaucoup d'enthousiasme et de conviction."

Sur France 2,Marisol Touraine ne semble pas très inquiète sur son avenir au sein du gouvernement.

07h40 : Commençons la journée avec un point sur l'actualité :

Comme prévu, François Hollande a proposé la nomination de Laurent Fabius à la tête du Conseil constitutionnel. Un remaniement gouvernemental est attendu dans la journée.


L'Assemblée nationale a adopté, hier, le projet de réforme constitutionnelle, non sans de longs débats. Mais ce n'est qu'une étape : le parcours du texte reste semé d'embûches.


Jean-Luc Mélenchon retourne au combat. Le leader du Parti de gauche a annoncé sa candidature pour la prochaine élection présidentielle de 2017.

• Le PSG, Saint-Etienne et Nantes se sont qualifiés, hier, pour les quarts de finale de la Coupe de France.