DIRECT. Après le remaniement, les nouveaux membres du gouvernement s'installent dans leurs ministères

Loin d'être resserré, le gouvernement compte désormais, outre le Premier ministre, 38 membres (18 ministres et 20 secrétaires d'Etat), contre 32 dans l'équipe sortante.

Emmanuelle Cosse, nommée ministre du Logement, Jean-Vincent Placé nommé secrétaire d\'Etat chargé de la Réforme de l\'Etat et de la Simplification, et Barbara Pompili secrétaire d\'Etat à la Biodiversité.
Emmanuelle Cosse, nommée ministre du Logement, Jean-Vincent Placé nommé secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification, et Barbara Pompili secrétaire d'Etat à la Biodiversité. (JOEL SAGET / AFP)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Au comble de l'impopularité, François Hollande a rappelé, jeudi 11 février, les écologistes au gouvernement pour tenter d'élargir sa base politique à quinze mois de la présidentielle, avec l'annonce hautement symbolique d'un "référendum local" sur l'aéroport Notre-Dame-des-Landes.

L'ancienne secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, Emmanuelle Cosse, arrive ainsi au ministère du Logement et de l'Habitat durable. Le sénateur Jean-Vincent Placé devient lui secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification, tandis que Barbara Pompili s'empare du secrétariat d'Etat à la Biodiversité.

Loin d'être resserré, le gouvernement compte désormais, outre le Premier ministre, maintenu sans surprise dans ses fonctions, 38 membres (18 ministres et 20 secrétaires d'Etat), contre 32 dans l'équipe sortante. La plupart des passations de pouvoir vont avoir lieu dans la journée de vendredi, comme au ministère de la Culture ou au ministère du Logement.

Le live

Suivez le live et réagissez en direct
#REMANIEMENT

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #REMANIEMENT

19h29 : Selon notre enquête, publié en novembre dernier, Emmanuelle Cosse pouvait se prévaloir d'un taux de présence de 90% au conseil régional d'Ile-de-France, lors du précédent mandat. Nous verrons si l'écologiste arrive par la suite à concilier ses deux mandats, là où certains ministres peinaient à le faire.

19h26 : Emmanuelle Cosse souhaite rester conseillère régionale d'Ile-de-France, malgré sa nomination au ministère du Logement. France 3 Ile-de-France a pu consulter un courriel qu'elle a envoyé à ses anciens collègues d'EELV, où elle l'explique.

18h13 : Quelles sont les infos à retenir de ce vendredi ?

A quoi ressemblera le référendum sur Notre-Dame-des-Landes annoncé hier ? Matignon a expliqué que ce serait aux collectivités locales de définir l'étendue du scrutin, mais suggère qu'il ne concerne que le département de Loire-Atlantique.

Dix départements de l'ouest de la France ont été placés en vigilance orange pour la journée de demain, principalement à cause de vents violents.

Soupçonné d'avoir inventé son agression par un homme invoquant l'Etat islamique et jugé pour "dénonciation de crime imaginaire", un instituteur d'Aubervilliers a été relaxé à cause d'un vice de procédure.


La journée était consacrée aux passations de pouvoirs. Vous pouvez la revivredans notre direct. L'évincée surprise d'hier, Fleur Pellerin, a assuré n'avoir "aucune amertume" au moment de quitter la Culture.

17h23 : Une annonce pleine de couacs, des offres refusées et des ministres qui se détestent : notre blog "Fais pas com' papa" résume le flop de communication du nouveau gouvernement en gifs.





17h24 : Voici un extrait du discours de Jean-Marc Ayrault, lors de sa passation de pouvoir avec Laurent Fabius au Quai d'Orsay. Le nouveau ministre des Affaires étrangères, qui parle couramment allemand, a pour ambition de "redonner un sens et des perspectives à l'Europe".


16h24 : En marge de la passation de pouvoir au ministère du Logement, l'écologiste Emmanuelle Cosse a expliqué son choix de rejoindre le gouvernement. "J'ai fait un choix en conscience (...) et je ne l'ai pas fait contre mon parti," a-t-elle assuré. "Je n'ai jamais pensé que la violence était un moyen de faire de la politique", a-t-elle poursuivi, façon peut-être de répondre aux violentes critiques dont elle fait l'objet dans son camp.

(FRANCE TELEVISIONS)

16h05 : Erratoum : C'est bien Fabius (et non Ayrault) qui confirme à @oravanello sur @itele reprendre la présidence de la #COP. #MélangeDesPinceaux

16h05 : Une erreur s'est glissée dans ce direct. Tout à l'heure, j'ai cité un journaliste d'i-Télé, selon lequel Jean-Marc Ayrault avait déclaré son intention de reprendre la présidence de la COP21. Mais en réalité, c'est Laurent Fabius qui a tenu ces propos, comme le journaliste l'a précisé depuis. Fabius et Ségolène Royal se disputent la conduite des négociations qui suivent le sommet pour le climat.

15h28 : Jean-Marc Ayrault confirme à @oravanello sur @itele qu'il reprendra bien la présidence de la #COP. Royal mange encore une fois son chapeau.

15h29 : Voilà qui ne clarifiera pas la répartition des rôles. Alors que Laurent Fabius avait l'intention de présider la suite des négociations de la COP21, et que Ségolène Royal est chargée depuis hier des "relations internationales sur le climat", voilà que Jean-Marc Ayrault annoncé à i-Télé que c'est lui qui reprendra la présidence du sommet.

15h27 : Passation de pouvoir empreinte "d'émotion" au ministère de la Culture et de la Communication. Le "coeur serré", Fleur Pellerin a évoqué son parcours et a souhaité la bienvenue à sa remplaçante, Audrey Azoulay.




(FRANCE TELEVISIONS)

15h25 : "Il faut clarifier les règles du jeu. (...) J'attends que les décisions soient prises, je ne demande rien, j'attends qu'on me dise exactement comment cela va se passer".

Mine de rien, Ségolène Royal tacle Laurent Fabius. Celui-ci quitte le ministère des Affaires étrangères, mais doit continuer de présider la COP21. Or Royal vient de récupérer le titre de ministre chargée des Relations internationales sur le climat, faute de remplacer Fabius au Quai d'Orsay. Qui aura la charge des négociations climatiques ? On vous explique cette bataille.

15h14 : "J'étais un actif réputé sage, maintenant si je comprends bien je vais devenir un sage réputé actif."

Laurent Fabius tente une blague sur sa probable nomination à la tête du Conseil constitutionnel, se réjouissant de pouvoir continuer "à servir la République". Main sur le coeur, il est applaudi par le personnel du quai d'Orsay.

14h55 : "Je confesse que nous n'avons pas résolu la totalité des crises mondiales."

Laurent Fabius entame son discours de passation de pouvoir avec Jean-Marc Ayrault. Avec un peu d'ironie, il rappelle que la France, "malheureusement", ne peut pas toujours imposer ses idées au reste du monde.

14h43 : Autrefois sous la tutelle du ministère de la Santé, le portefeuille du droit des femmes a été attribué à la ministre Laurence Rossignol après le remaniement. Elle devient donc ministre de la Famille, de l'Enfance, et des Droits des femmes. Associer ces trois domaines est un symbole qui ne plaît pas à tout le monde. Ma collègue Camille Caldini vous explique pourquoi.

14h06 : Nouveau point sur les infos à retenir ce vendredi.

C'est l'heure des passations de pouvoir après le remaniement. Suivez cette journée dans notre direct. L'évincée surprise d'hier, Fleur Pellerin, vient de passer la main à Audrey Azoulay et assure n'avoir "aucune amertume".

Soupçonné d'avoir inventé son agression par un homme invoquant l'Etat islamique et jugé pour "dénonciation de crime imaginaire", un instituteur d'Aubervilliers a été relaxé à cause d'un vice de procédure.

La préfecture annonce son intention d'évacuer la moitié sud de la "jungle", qui abrite selon elle moins de 1 000 migrants. Elle leur promet un relogement.

Le chauffeur du camion impliqué dans l'accident mortel de Rochefort reste en garde à vue et devrait être déféré demain matin devant le juge avec l'ouverture d'une enquête pour "homicides involontaires et blessures involontaires".

13h53 : Je ne suis pas de gauche mais s il y a une ministre qui mérite sa place c est bien fleur PellerinParce qu elle représente la diversité et que vu d où elle vient je lui rend hommage

13h53 : On veut encore faire marcher la corde sensible ? Quel besoin d'étaler sa vie ont donc tous ces politiques ?

13h53 : #Azoulay rend hommage au travail de @fleurpellerin "merci de m'avoir transmis un dossier si bien préparé"

13h53 : "Je suis sereine parce que je suis fière de ce que j'ai fait depuis 4 ans."

"Pas d'amertume", assure Fleur Pellerin, qui ne dit pas quels sont ses projets après son départ du gouvernement. Elle est remplacée par Audrey Azoulay, qui a fait court pour son premier discours.

13h51 : "Je pense qu'il y a peu de pays au monde où une enfant trouvée dans les rues d'un bidonville du tiers monde, et adopté dans une famille modeste (...) pourrait devenir ministre de la Culture".

Fleur Pellerin remercie Manuel Valls pour sa nomination et termine par une note personnelle. Dans son discours, elle a insisté sur l'importance de l'accès de tous à la culture.

13h44 : Intéressante défense de Fleur Pellerin par un journaliste de Slate ce matin. Pour le site, l'ex-ministre de la Culture, critiquée pour avoir avoué ne jamais avoir lu Modiano, a eu le mérite d'être honnête sur la perte d'influence et de sens de son ministère.

13h41 : Selon RTL, Fleur Pellerin a appris à la surprise générale son remplacement hier, moins d'une heure avant son annonce, et a manqué de s'évanouir au Sénat.

13h44 : "C'est évidemment avec beaucoup d'émotion et le cœur serré que je quitte ce ministère."

Fleur Pellerin, qui quitte le gouvernement, se souvient aussi sur ses "merveilleuses aventures collectives" au Parti socialiste.

13h37 : "La culture est tjs une résistance" dit @fleurpellerin qui dit avoir fait de son Ministere "un min de combat"

13h36 : La passation de pouvoir entre Fleur Pellerin et Audrey Azoulay a commencé au ministère de la Culture, au lendemain de ce changement surprise.

13h22 : "Que la force soit avec toi." La saga Star Wars s'est immiscée dans la passation de pouvoir entre Sylvia Pinel et Emmanuelle Cosse, au ministère du Logement. Un téléphone a en effet sonné avec le générique de la saga ce matin, ce qui a bien fait rire la salle.



(FRANCE TELEVISIONS)

13h20 : Depuis l'annonce du nouveau gouvernement, hier, un poste soulève beaucoup de questions : celui de secrétaire d'Etat à l'Egalité réelle, confié à Ericka Bareigts. Mais qu'est-ce que "l'égalité réelle" ? Mon collègue Mathieu Dehlinger vous explique tout sur ce concept socialiste que Dominique Strauss-Kahn théorisait déjà il y a une dizaine d'années.




(MAXPPP)

13h10 : Quels sont les sujets qui passionnent les lecteurs de francetv info ce midi ?

• L'annonce par la préfecture du Pas-de-Calais de l'évacuation prochaine de la moitié sud de la "jungle", où vivent entre 800 et 2000 personnes selon les sources.

La composition du nouveau gouvernement et notre trombinoscope des ministres.

• Le portrait de la surprise de ce remaniement, la nouvelle ministre de la Culture Audrey Azoulay. Sa passation de pouvoir avec Fleur Pellerin est prévue à 13h30.

12h04 : A midi, que faut-il retenir dans l'actualité de cette matinée ?

Un nouveau gouvernement de Manuel Valls a été nommé hier. Les nouveaux ministres ont fait le tour des médias ce matin, avant les passations de pouvoir dans les ministères. Suivez notre direct.


• Le chauffeur du camion, impliqué dans l'accident mortel de Rochefort, a vu sa garde à vue prolongée. Il devrait être déféré demain matin devant le juge avec l'ouverture d'une enquête pour homicides involontaires et blessures involontaires, indique la procureure de la République de La Rochelle.

John Kerry a annoncé dans la nuit un accord pour une "cessation des hostilités" dans la semaine en Syrie.

Des chercheurs annoncent avoir détecté l'existence des ondes gravitationnelles, théorisées par Albert Einstein en 1916. Une découverte qui ouvre une nouvelle fenêtre sur l'univers. Explications.

11h44 : "C'est avec humilité et lucidité que je me présente aujourd'hui pour prendre cette responsabilité du ministère du Logement."

Emmanuelle Cosse s'exprime lors de la passation de pouvoir au ministère du Logement, "un ministère du quotidien, de la qualité de vie qui peut jouer un grand rôle dans le quotidien des Français".

11h37 : A quoi ressemble le nouveau gouvernement de Manuel Valls ?Ages, affiliations, précédents postes... Explorez dans notre infographie le profil des ministres et secrétaires d'Etat nommés, jeudi, grâce à notre visualisation interactive.


11h33 : Ce matin, un auditeur de France Inter, militant d'Europe Ecologie-Les Verts, a accusé la nouvelle ministre du Logement, Emmanuelle Cosse de "haute trahison". Regardez les images :



(FRANCE INTER)

10h53 : "On revient à 2012. Je ne suis pas sûr que ça change grand chose à la crédibilité de ce gouvernement qui devient d'ailleurs pléthorique, avec presque quarante ministres."

Lors d'un point presse à Bordeaux (Gironde), Alain Juppé n'a pas manqué d'égratigner le remaniement gouvernemental : "C'est en avant, marche arrière !"

10h31 : C'est vendredi et l'ambiance est assez enlevée dans la rédaction de francetv info. Néanmoins mes collègues tentent tout de même de travailler. Voici les sujets sur lesquels ils planchent :
Vincent Daniel s'interroge : que reste-t-il de l'écologie politique après le remaniement ?
Après les annonces sur les ondes gravitationnelles, Marie-Violette Bernard se pose une question simple : mais en fait ça sert à quoi ?

• Camille Caldini vous expliquera pourquoi la création d'un ministère de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes agace les féministes.

10h20 : Emmanuelle Cosse, ancienne secrétaire générale d'Europe Ecologie-Les Verts, est entrée au gouvernement. Une décision que critiquent certains membres de son parti. Regardez, en vidéos, les réponses de la nouvelle ministre du Logement.

FRANCE INTER

09h53 : Les verts ne sont pas un parti politique mais un ramassis de personnes qui ne pensent qu'à leur carrière ... alors l'écologie ...

09h53 : Quelle cacophonie ce gouvernement ! C'est du grand n'importe quoi. Vivement 2017.

09h53 : Le cinéma des "chaises musicales", on connaît la chanson..!! C'est l'Orchestre mauvais qui est à remplacer.

09h53 : Bonjour. L'art de composer une équipe gouvernementale en faisant des compromis et neutralisant des opposants : "Je préfère l'avoir dans ma tente en train de pisser dehors que dehors en train de pisser dans ma tente." De Kennedy à propos de Lyndon Johnson.

09h53 : Dans les commentaires, vous êtes encore nombreux à réagir au remaniement décidé par François Hollande. Certains comme @Annecyx soulignent le machiavélisme du président.

09h39 : Fleur Pellerin en interview dans TV Mag aujourd'hui en tant que ministre de la Culture...

09h40 : Fleur Pellerin ne s'attendait vraiment pas à quitter le gouvernement, hier, et en voici une nouvelle preuve. Une interview de la ministre de la Culture est publiée ce matin dans TV Mag.

09h29 : Noël Mamère, député écologiste, n'a pas été tendre avec les trois écologistes entrés au gouvernement. Il a en effet estimé sur France Info qu'Emmanuelle Cosse, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili étaient des "âmes perdues".



(FRANCE INFO)

09h21 : Sous le choc. Fleur Pellerin aurait "fondu en larmes" en apprenant avec un coup de fil de François Hollande son départ du gouvernement, raconte un ministre au Figaro. "C'est vraiment vache (...) Elle ne s'y attendait pas du tout. Et elle avait l'air très sereine au Sénat", ajoute ce ministre.

09h13 : Pourquoi une âme perdue ? M. Mamere vous me décevez c'est de la jalousie, de la méchanceté laissait lui faire ses preuves.

09h13 : Bravo! Mme Cosse ! Et ne vous occupez pas de ces gens à qui la critique est facile. Pour M. Mamere :/ c'est râlant de voir des verts dans le gouvernement et bien il me déçoit beaucoup car je trouve cette mixité est très intéressante.

09h13 : C'est bien le problème d'EELV et de ses élus, c'est qu'ils ne parlent plus jamais d'écologie mais est devenu un parti gauchiste en errance.

09h13 : Et il y aura plus d'écologie avec Cosse au logement ? Peut etre pour loger plus d'ecolos ? Déjà trois qui ont trouve de la place.

09h13 : Dans les commentaires, vous êtes très partagés sur le cas d'Emmanuel Cosse, la nouvelle ministre du Logement. Certains sont satisfaits par l'entrée des écologistes au gouvernement, d'autres critiquent ce choix.

09h14 : Jean-Michel Baylet, nouveau ministre de l'Aménagement du territoire, a expliqué ce matin que le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes était "utile à cette région et même utile à la France".



(FRANCE 2)

09h08 : A 9 heures, voici un point sur l'actualité :

John Kerry a annoncé dans la nuit un accord pour une "cessation des hostilités" dans la semaine en Syrie.


Un nouveau gouvernement a été nommé hier. Les nouveaux ministres font le tour des médias ce matin. L'occasion pour Emmanuelle Cosse de rappeler son opposition au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes et à la déchéance de nationalité.


Remaniement, réforme constitutionnelle et agriculteurs étaient au menu de l'interview de François Hollande, hier, sur France 2. Le chef de l'Etat a notamment annoncé un référendum local sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Voici l'essentiel de ses annonces.

Des chercheurs annoncent avoir détecté l'existence des ondes gravitationnelles, théorisées par Albert Einstein en 1916. Une découverte qui ouvre une nouvelle fenêtre sur l'univers. Explications.

09h06 : "On a jamais cessé de réfléchir à la PMA, on y est tous favorables."

Sur BFMTV, la nouvelle ministre de la Famille rappelle que la procréation médicalement assistée faisait partie du programme de la gauche.

09h07 : "On a un pays rongé par les inégalités et les discriminations."

Laurence Rossignol défend la création d'un secrétariat d'Etat chargé de l'Egalité réelle et tente de le définir.

08h59 : "Si un remaniement permettait de gagner une élection, ça se saurait."

Sur BFM TV, Laurence Rossignol, qui a obtenu un ministère lors du remaniement, rappelle la feuille de route donnée par François Hollande à ce nouveau gouvernement : "Emploi, protection, environnement."

08h46 : Emmanuelle Cosse n'est pas la seule à être opposée à la déchéance de nationalité au sein du nouveau gouvernement. Nommée secrétaire d'Etat à la ville, la Guadeloupéenne Hélène Geoffroy a voté contre le texte sur la déchéance de la nationalité, rappelle la 1ere.

08h35 : "Le président de la République ne m'a pas demandé de me renier en entrant dans ce gouvernement"

Emmanuelle Cosse réaffirme avec force son opposition à la déchéance de nationalité.

08h33 : "Beaucoup de gens se plaignent qu'il n'y a pas assez d'écologie dans le pays et qu'elle ne pèse pas assez"

Emmanuelle Cosse détaille les raisons qu'ils l'ont poussées à entrer dans le gouvernement.

08h31 : "La loi Alur est une grande loi de ce quinquennat, portée par une grande ministre"

Sur le logement, Emmanuelle Cosse s'inscrit dans le sillon de l'ancienne ministre de l'Ecologie Cécile Duflot.

08h28 : "Je n'ai jamais fait campagne contre Jean-Marc Ayrault, mais ma position sur Notre-Dame-des-Landes est connue et je ne changerai pas de point de vue sur ce sujet-là"

Emmanuelle Cosse réaffirme son opposition à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, mais se réjouit de "l'introduction de la démocratie locale" sur ce projet avec le projet de référendum.

08h26 : "Il n'y a eu aucun marchandage à mon entrée dans le gouvernement."

Sur France Inter, l'écologiste Emmanuelle Cosse, nouvelle ministre du Logement, confirme les propos de François Hollande et assure qu'elle n'a pas demandé au président de la République un référendum sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

08h01 : "Est-ce que l'avenir de l'écologie politique passe par EELV, je n'en suis pas sûr"

Sur France info, Noël Mamère critique avec force l'entrée des écologistes dans le gouvernement de Manuel Valls.

07h56 : DIRECT - Noël Mamère : "Quand on a un gouvernement qui ne fait pas d'écologie, je ne vois pas pourquoi des écologistes seraient au gouvt"

08h15 : DIRECT - Pour Noël Mamère, Emmanuelle Cosse, patronne d'EELV devenue ministre du Logement, est "une âme perdue"

07h56 : Sur France Info, Noël Mamère n'est pas tendre avec Emmanuelle Cosse, qui a décidé d'entrer au gouvernement. Le député écologiste estime que l'ancienne patronne d'Europe Ecologie-Les Verts est une "âme perdue".

08h08 : "Je pense que ce projet [d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes] est utile à cette région et même utile à la France."

Le nouveau ministre de l'Aménagement du territoire, Jean-Michel Baylet, est l'invité de France 2. Il estime que la méthode du référendum choisie par François Hollande pour l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes "est la bonne".

07h12 : La Croix préfère s'interroger sur l'avenir et sur la fin de ce quinquennat avec ce titre : "Un an, pour quoi faire ?"


07h12 : Le Parisien ne fait pas de la publicité pour une enseigne de bricolage mais critique également le remaniement de François Hollande avec ce titre : "Monsieur Bricolage".

07h13 : De son côté, Le Figaro se montre encore plus sévère et évoque un "dernier replâtrage pour finir le quinquennat".


07h13 : Un petit tour des kiosques ? Sans surprise, le remaniement est au centre de toutes les attentions de la presse. Libération n'a pas pu se retenir de faire un petit jeu de mots en lien avec l'entrée de trois écologistes au gouvernement : "Derniers verts pour la route", titre le quotidien.


07h15 : "Après avoir supprimé le ministère de plein exercice qui lui était consacré, voilà que les droits des femmes sont regroupés avec la famille et l'enfance. On croit rêver."

Marie-George Buffet rappelle François Hollande à ses promesses après le dernier remaniement. L'ancienne ministre estime dans un message sur Facebook que "la défense des droits des femmes ne trouve plus sa place dans les gouvernements du président de la République".

06h14 : Un référendum local sur Notre dame des Landes par le Président de la République ! Et 1 référendum national sur la déchéance de nationalité ?

06h14 : J'adresse toute mon amitié à @fleurpellerin si sincère et engagée mais pas assez proche des proches du Président.

06h14 : Parmi les surprises du remaniement, la sortie de la ministre de la Culture Fleur Pellerin. L'ancien ministre délégué aux Transports, Frédéric Cuvillier, a donné sur Twitter son explication pour ce départ inattendu. Il en a profité pour critiquer les annonces de François Hollande.

07h24 : Pour commencer la journée, voici un point sur l'actualité :

John Kerry a annoncé dans la nuit un accord pour une "cessation des hostilités" dans la semaine en Syrie. L'objectif est de parvenir à une cessation des hostilités dans tout le pays d'ici une semaine.


Remaniement, réforme constitutionnelle et agriculteurs étaient au menu de l'interview de François Hollande, hier, sur France 2. Le chef de l'Etat a notamment annoncé un référendum local sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Voici l'essentiel de ses annonces.

Un nouveau gouvernement a été nommé hier. Ayrault remplace Fabius au Quai d'Orsay, Pellerin quitte la Culture et trois écologistes font leur entrée, dont Emmanuelle Cosse. Laquelle n'avait pas de mots assez forts contre l'exécutif, ces dernières années.

Des chercheurs annoncent avoir détecté l'existence des ondes gravitationnelles, théorisées par Albert Einstein en 1916. Une découverte qui ouvre une nouvelle fenêtre sur l'univers. Explications.