Depuis son éviction du gouvernement, Fleur Pellerin se lâche sur les réseaux sociaux

L'ancienne ministre de la Culture a enchaîné les messages décalés et les sous-entendus sur Twitter.

L'ancienne ministre de la Culture, Fleur Pellerin, lors de la passation de pouvoir avec sa successeur Audrey Azoulay le 12 février 2016 à Paris.
L'ancienne ministre de la Culture, Fleur Pellerin, lors de la passation de pouvoir avec sa successeur Audrey Azoulay le 12 février 2016 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

De "ministre de la Culture", la description Twitter de Fleur Pellerin est passée à "... à suivre". L'ex-ministre a été débarquée du gouvernement de Manuel Valls le 11 février, laissant sa place à Audrey Azoulay. Depuis, Fleur Pellerin a quelque peu relâché son discours sur les réseaux sociaux : elle répond aux tweetos avec humour et n'hésite pas faire passer des messages subliminaux en musique. 

Sa première pique post-ministère a été adressée au "Grand Journal" de Canal+. L'un des chroniqueurs de l'émission, Cyrille Eldin, l'avait interrogée avec insistance quelques minutes après son éviction.

Elle a ensuite fait plusieurs références musicales à Aretha Franklin, avec son tube Respect, avant d'enchaîner avec I Will Survive, de Gloria Gaynor en passant par Woodkid. Autant de chansons interprétées par les internautes comme des messages politiques. L'ancienne ministre a même retweeté un article de forumopera.com rappelant son passé mélomane. 

Fleur Pellerin a aussi répondu à plusieurs internautes, dont un certain @Barbidur22. Ce dernier lui demandait de réagir à une rumeur selon laquelle elle se serait évanouie quand elle a appris son éviction.