Remaniement : quatre départs, 10 entrées et une parité respectée

Jean-Marc Ayrault revient au Quai d'Orsay et les écologistes opèrent un retour en force. Le point avec France 2.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

À 15 mois des présidentielles, le gouvernement a été remanié. Jean-Marc Ayrault va retrouver la cour de l'Élysée. L'ex Premier ministre de François Hollande devient ministre des Affaires étrangères. Il remplace Laurent Fabius, en partance pour le Conseil constitutionnel. Jean-Marc Ayrault est un proche du chef de l'Etat, il parle aussi couramment allemand, une qualité précieuse alors que l'Europe est au bord de la dislocation. Ce remaniement marque aussi le grand retour des écologistes. La patronne des Verts Emmanuelle Cosse devient ministre du Logement. Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili sont secrétaires d'État : trois Verts sont désormais au gouvernement.

38 membres

Et puis il y a les partants : Fleur Pellerin est remplacée au ministère de la Culture par Audrey Azoulay, jusqu'ici conseillère pour François Hollande. Même déception pour Marylise Lebranchu : Annick Girardin la remplace à la fonction publique. Et puis il y a ces intitulés inhabituels : une secrétaire d'État chargée de l'égalité réelle (Ericka Bareigts) et une secrétaire d'État chargée de l'aide aux victimes (Juliette Méadel). Un gouvernement respectant la parité : 19 hommes, 19 femmes pour 38 membres au total.

Le JT
Les autres sujets du JT