Où en sont les débats autour des noms des nouvelles régions ?

La polémique fait rage, ce week-end, à propos des futurs noms des régions de l'Est et du Nord. Francetv info fait le point sur le calendrier et les critiques. 

Zoom sur une carte montrant les différentes régions et photographiée le 6 juin 2014.
Zoom sur une carte montrant les différentes régions et photographiée le 6 juin 2014. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Terres du Nord ou Hauts-de-France ? Nouvelle Austrasie ou Alcalie ? Le processus de changement de nom des nouvelles régions bat son plein, samedi 12 mars, notamment dans l'Est et dans le Nord. Et le débat fait rage, comme le montrent les commentaires postés toute la journée dans le live de francetv info (sous le #REGIONS). Explications.  

Dans l'Est, des options dévoilées samedi 

Quelles sont les propositions sur la table ? Et bien d'abord, pas "Grand-Est" ! Ce favori de la presse n'apparaît pas dans la liste finale des trois possibilités pour désigner la nouvelle grande région regroupant l'Alsace, la Champagne-Ardenne et la Lorraine. Les habitants devront choisir entre "Acalie", "Rhin-Champagne" ou "Nouvelle Austrasie".  

Pourquoi le débat fait rage ? Déjà, à cause de l'effet de surprise. "Je pense qu'ils n'auraient pas été beaucoup à parier sur ce trio de tête", a ainsi déclaré Philippe Richert, le président (LR) de la région. L'absence de "Grand-Est" semble aussi susciter la controverse, comme le souligne France 3 Lorraine. Selon nos confrères, de nombreux internautes fustigent les trois propositions finales, jugées ridicules. C'est d'ailleurs ce que déplore Jean-Pierre Masserret, ancien président de la région. 

Quel est le calendrier ? Les habitants ont du 14 mars au 1er avril pour se prononcer sur les trois nominés. Ils peuvent le faire par courrier ou sur internet. Ce sera ensuite au Conseil général de voter. 

Dans le Nord, rendez-vous lundi pour le choix crucial

Quelles sont les propositions sur la table ? Trois options ont été dévoilées, cette semaine, par le Conseil régional. Ces propositions ont été sélectionnées après consultation des lycéens et apprentis. Lundi, la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie pourrait donc se transformer en "Hauts-de-France", "Nord-de-France" ou "Terres-du-Nord".

Quelles sont les critiques ? Beaucoup aurait souhaité avoir d'autres choix, et notamment les Picards. Il faut dire que les options occultent toute mention de leur département. "Cette consultation n'est qu'un concept de bobos", dénonce un historien, cité dans le Courrier Picard, qui appelle au boycott du vote par Internet. "Les trois noms retenus, ce n'est que du vocabulaire de glaciation et de frigidité. Je n'ose pas y croire et je suis choqué."

Quel est le calendrier ? Les habitants de la région ont jusqu'à dimanche pour se prononcer en ligne. Mais leur avis ne sera que consultatif et non contraignant pour les élus, qui voteront le nouveau nom lundi en séance plénière. L'appellation sera ensuite transmise au préfet de région, puis le conseil des ministres validera le choix du nouveau nom de la région début juillet.

Ailleurs, des débats en perspective jusqu'en juillet 

D'ici quelques semaines, les hostilités vont se poursuivre dans d'autres régions. Ainsi, la région Midi-Pyrénées Languedoc-Roussillon lancera le débat dès la mi-avril, pour un résultat attendu en juin. Les habitants seront appelés à choisir des noms, avant qu'un collège représentatif de la société civile ne sélectionne les propositions, explique France 3 Midi-Pyrénées.

Dans le Sud Ouest, le choix du nom de la région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes pourrait aussi s'annoncer mouvementé. Si certains élus ne voient pas le problème de garder "Aquitaine", d'autresne sont pas tous de cet avis, note Sud Ouest

Quoiqu'il en soit, les différentes régions ont jusqu'au 1er juillet pour donner leur choix final. Les futurs noms des grandes régions seront entérinés par décret du Conseil d'Etat, avant le 1er octobre.