Avec les nouvelles régions, les prix des cartes grises pourraient bien augmenter

Les nouvelles régions doivent harmoniser leurs taxes, notamment celles sur les cartes grises. Des spécialistes redoutent une augmentation des prix.

Avec la réforme territoriale, les nouvelles régions devront harmoniser les prix des certificats d'immatriculation.
Avec la réforme territoriale, les nouvelles régions devront harmoniser les prix des certificats d'immatriculation. (MAXPPP)
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Moins de régions, mais des taxes peut-être plus élevées. Avec l'entrée en vigueur de la réforme territoriale au 1er janvier 2016, les taxes doivent être harmonisées au sein des nouvelles régions. A commencer par le taux du cheval fiscal. Et cela pourrait bien modifier le prix des cartes grises, rapporte Le Parisien, jeudi 7 janvier.

Le prix du certificat d'immatriculation (ou "carte grise") est déterminé par une taxe décidée par chaque conseil régional. Cette taxe varie en fonction de la puissance du véhicule et de son âge.

En 2015, la taxe régionale sur les cartes grises était de 36 euros en Aquitaine, contre 41,80 euros en Poitou-Charentes et 42 euros en Limousin. Or ces trois régions ne font maintenant plus qu'une. La différence est plus marquée encore en Bourgogne-Franche-Comté : la taxe est de 51 euros dans la première quand elle ne s'élève qu'à 36 euros dans la seconde.

"Les régions ne feront pas de cadeaux aux automobilistes"

Selon la loi de finances pour 2016, les nouvelles régions ont jusqu'au 31 mai 2016 pour voter un nouveau tarif unique sur l’ensemble de leur territoire, applicable au 1er janvier 2017, ou décider une intégration fiscale progressive sur cinq ans maximum. Mais cette taxe sera-t-elle alignée à la baisse ou à la hausse ?

"Les régions ne feront pas de cadeau aux automobilistes et ne baisseront pas les prix", craint Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes. Matthieu Lesage, avocat en droit routier pour Automobilité et Avenir, redoute également "une harmonisation vers le haut".