Primaire de la gauche : Montebourg et Hamon se rapprochent de Valls

Le 1er tour de la primaire de la gauche a lieu dans quinze jours. La campagne des sept candidats s'accélère ce week-end.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est un premier meeting très symbolique ce dimanche 8 janvier pour Manuel Valls à Liévin (Pas-de-Calais), terre ouvrière où François Mitterrand a prononcé son dernier grand discours. Manuel Valls est en tête dans les sondages, mais son avance diminue. Pour les militants, rien n'est encore gagné. L'ancien Premier ministre se pose en rassembleur et dirige ses pics contre les anciens frondeurs Arnaud Montebourg et Benoît Hamon.

Hamon comme Fillon ?

Au même moment, ses adversaires de la primaire de la gauche occupent le terrain médiatique. Benoît Hamon est l'homme qui monte et n'a de cesse de cultiver sa différence avec Manuel Valls. Benoît Hamon talonne désormais Arnaud Montebourg dans les sondages alors l'ancien ministre du Redressement productif ne manque pas d'égratigner le principal projet de son rival, le revenu universel. À deux semaines du premier tour, le ton est donné. La primaire de la gauche semble enfin lancée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les sept candidats à la primaire de la gauche. De gauche à droite et de haut en bas : Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Manuel Valls.
Les sept candidats à la primaire de la gauche. De gauche à droite et de haut en bas : Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Manuel Valls. (Stéphanie Berlu - Radio France)