Primaire de la gauche : de nombreux bugs sur le site officiel destiné à trouver son bureau de vote

Selon nos calculs, quelque quatre millions de Français devront encore patienter pour savoir dans quel bureau de vote ils pourront voter à la primaire de la gauche.

Capture d\'écran du site internet permettant de trouver son bureau de vote pour la primaire de la gauche, le 10 janvier 2017.
Capture d'écran du site internet permettant de trouver son bureau de vote pour la primaire de la gauche, le 10 janvier 2017. (FRANCEINFO)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Si vous habitez à Marseille, dans les Côtes-d'Armor, dans le Lot-et-Garonne, en Corse ou encore en outre-mer, et que vous comptez voter à la primaire de la gauche, il va falloir vous armer de patience. Le Parti socialiste et ses alliés ont mis en ligne un site internet, lundi 9 janvier, pour indiquer aux électeurs le bureau de vote auquel ils sont rattachés.

>> L'article à lire pour comprendre la primaire de la gauche

Mais à moins de deux semaines du premier tour, ce moteur de recherche par géolocalisation montre des lacunes. Dans plusieurs départements ou communes, la recherche est tout simplement impossible. Dans d'autres, elle redirige vers un bureau erroné. Ainsi, en Gironde, certains internautes se sont vus proposer un bureau de vote... à Brest !


Contacté par franceinfo mardi après-midi, le président du Comité d'organisation de la primaire de la gauche, Christophe Borgel, reconnaît "des bugs techniques", sur "des cas isolés". "Dans 95% des départements, tout fonctionne bien", relativise le député PS de Haute-Garonne. Mais selon nos calculs, plus de 4 millions de Français ne peuvent pas accéder, mardi en milieu d'après-midi, à leur bureau de vote.

"Nous sommes en train d'intégrer les derniers bureaux. Il est donc possible que vous ne trouviez pas encore les coordonnées de votre bureau de vote pour les primaires. Dès lundi prochain, une permanence téléphonique sera à votre disposition pour nous le signaler si ce problème persistait", indiquait un message d'information sur le site internet.

Plus de 7 500 bureaux partout en France

Selon le Comité d'organisation de la primaire, 7 530 bureaux de vote seront installés partout en France les 22 et 29 janvier, pour les deux tours du scrutin. Un chiffre inférieur aux 8 000 bureaux de vote annoncés par le premier secrétaire Jean-Christophe Cambadélis début octobre, aux 9 400 de la primaire socialiste de 2011 et aux 10 228 bureaux de la primaire de la droite. 

Ces 7 530 bureaux devraient toutefois être suffisants pour répondre à l'afflux des électeurs, selon Christophe Borgel. "Il n'y a pas de désert de bureaux de vote", a-t-il assuré lundi. Le président du Comité d'organisation de la primaire se dit également confiant sur la possibilité de réunir les 35 à 40 000 volontaires nécessaires pour tenir les bureaux.