Politique : une rentrée agitée

Fin de la trêve des confiseurs à droite comme à gauche. Les sept candidats à la primaire de la gauche n'ont plus que trois semaines avant le premier tour du 22 janvier pour prendre l'avantage.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les premiers à dégainer sont les candidats de la primaire de la gauche. Manuel Valls et Vincent Peillon présentent ce mardi 3 janvier leur projet. Il était temps, à moins de vingt jours du 1er tour. D'ici le premier débat télévisé, les émissions spéciales vont se succéder. L’ancien premier ministre sera par exemple l'invité jeudi 5 janvier de L'Émission politique à 20h45 sur France 2. Pas simple de mobiliser en seulement quelques semaines un électorat déçu par la gauche.

Le Pen, Macron, tous sur le pont

À droite, pas question de laisser le champ libre aux socialistes. Après une trêve de près d'un mois, François Fillon fait sa rentrée ce mardi matin en visitant un magasin de l'association Emmaüs. Il souhaite même organiser un meeting le 29 janvier, jour du second tour de la primaire de la gauche. Marine Le Pen (FN) présente ses voeux à la presse mercredi, mais pour son premier discours de candidate à la présidentielle, il faudra attendre sa convention présidentielle à Lyon début février. À l'extrême gauche, Jean-Luc Mélenchon a presque terminé sa quête des 500 parrainages. Il tiendra meeting sur les terres de François Fillon, au Mans, le 11 janvier. Emmanuel Macron aquant à lui prévu pas moins de cinq déplacements d'ici la primaire du PS.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vincent Peillon et Manuel Valls, à la sortie de l\'Elysée, à Paris, le 18 septembre 2013. 
Vincent Peillon et Manuel Valls, à la sortie de l'Elysée, à Paris, le 18 septembre 2013.  (MAXPPP)