Macron-Hamon : la bataille des soutiens

Des ténors du PS basculent du côté du leader du leader d'"En marche !". Dernier ralliement en date : celui de Bertrand Delanoë ce mercredi 8 mars. Dans le même temps, Benoît Hamon peine à faire décoller sa campagne.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Tout semble sourire à Emmanuel Macron, des sondages au beau fixe et des soutiens qui s'engrangent. Le dernier date de ce mercredi 8 mars au matin, Bertrand Delanoë a décidé de rallier le candidat d'"En marche !" par conviction. "Il faut donner le maximum de forces au premier tour au candidat qui peut battre Madame Le Pen. D’autant que ce programme d’Emmanuel Macron m’a révélé de vraies mesures progressistes, de justice sociale, de lutte contre les inégalités", a expliqué ce matin sur France Inter l'ancien maire de Paris.

Des doutes assaillent quelques ministres

Un choix salué par Emmanuel Macron. "C'est un homme politique pour lequel j'ai un profond respect et qui a toujours dans sa carrière fait preuve de cohérence et de probité", a déclaré le candidat d'"En marche !" à la présidentielle. Benoît Hamon a de quoi être inquiet, de plus en plus de poids lourds du Parti socialiste tergiversent entre lui, trop à gauche pour certains, et Emmanuel Macron, trop libéral pour d'autres. Des doutes qui assaillent aussi quelques ministres : Jean-Yves Le Drian, Michel Sapin ou encore Stéphane Le Foll. Bref, les proches de François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Benoît Hamon
Emmanuel Macron et Benoît Hamon (AFP)