VIDEO. Quand Najat Vallaud-Belkacem se moque des théories du complot

Selon la rumeur, la ministre de l'Education s'appellerait Claudine Dupont et serait enceinte. Des informations erronées dont elle s'est amusée.

EDUCATION FRANCE

Mis à jour le , publié le

Elle serait enceinte, divorcée et s'appellerait Claudine Dupont. Najat Vallaud-Belkacem a fait l'objet de nombreuses rumeurs sur internet. Des informations erronées dont la ministre de l'Education nationale s'est amusée, mardi 9 février, à l'occasion de la journée d'étude pour "réagir face aux théories du complot. "Ces derniers temps, j'ai découvert avec insistance grâce à internet que j'attendais mon troisième enfant. Ce qui fait naturellement le bonheur de mon mari", a-t-elle ironisé dans son discours.

"Coïncidence ? Non je ne crois pas"

La ministre a également évoqué la récente polémique autour de la réforme de l'orthographe. "Internet a révélé ces derniers jours un complot contre l'accent circonflexe. Un complot que je prépare depuis mes 13 ans, patiemment, raconte-t-elle le sourire aux lèvres. Pour le coup on ne pourra pas m'accuser décidé dans la précipitation, puisque nous sommes en 1990, je suis en cinquième et j'ai sans peine convaincu l'Académie française de me prêter main forte pour mener à bien ce projet inavouable."

Et Najat Vallaud-Belkacem d'imaginer à son tour une conspiration machiavélique : "Vous croyez peut-être que votre présence ici est un simple accident. Pas du tout. Nous sommes au Jardin des plantes. Or, savez-vous en quelle année ce jardin a été fondé ? En 1635, la même année que l'Académie française. Coïncidence, non je ne crois pas", conclut-elle afin de démonter les discours complotistes.

La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, à la sortie de l'Elysée, à Paris, le 3 février 2016.
La ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, à la sortie de l'Elysée, à Paris, le 3 février 2016. (YANN KORBI / CITIZENSIDE / AFP)