Politique : polémique sur le retour de Claude Bartolone au perchoir de l'Assemblée nationale

Battu aux régionales, le président de l'assemblée nationale a été reconduit dans son mandat au sein de l'hémicycle. Ce que n'a pas franchement goûté l'opposition.

Voir la vidéo
France 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

À l'Assemblée nationale, l'absence de son président Claude Bartolone mardi 15 décembre a beaucoup fait jaser. Reconduit le matin par acclamation du groupe socialiste, il était absent l'après-midi pour des raisons médicales. Ce qui n'a pas franchement plu à l'opposition. "Il a dit lui-même qu'il voulait remettre en jeu son mandat, et il a pas le cran d'y aller, donc il se dit, 'je vais aller chercher l'onction au sein de mon groupe parlementaire'", dénonce le président du groupe Les Républicains, Christian Jacob dans les couloirs de l'assemblée.

Retour le 16 janvier

Battu par Valérie Pécresse, beaucoup reprochent aussi à Claude Bartolone les propos qu'il a tenus à l'égard de son adversaire. Il l'avait accusée de défendre "Neuilly, Versailles et la race blanche". Lors des questions au gouvernement, l'opposition a appelé Manuel Valls à condamner les propos de Claude Bartolone. Le président de l'Assemblée nationale est arrêté pour une dizaine de jours. Et malgré la controverse il devrait retrouver le perchoir le 16 janvier prochain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Claude Bartolone, tête de liste de la gauche en Ile-de-France, le 13 décembre 2015 à Paris.
Claude Bartolone, tête de liste de la gauche en Ile-de-France, le 13 décembre 2015 à Paris. (LOIC VENANCE / AFP)