Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lors de la cérémonie de remise de diplôme validant la "connaissance de la laïcité" des imams, à la préfecture de Lyon (Rhône).
Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lors de la cérémonie de remise de diplôme validant la "connaissance de la laïcité" des imams, à la préfecture de Lyon (Rhône). (PHILIPPE MERLE / AFP)

Manuel Valls a décidément la cote auprès des Français. Après une étude montrant qu'il est aussi populaire à gauche qu'à droite, le baromètre Ipsos-Le Point publié lundi 14 octobre indique que les sympathisants de l'UMP préfèrent le ministre de l'Intérieur à Jean-François Copé, le président du parti, et à François Fillon, l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy.

Selon l'institut, Manuel Valls culmine, chez ces sympathisants, à 70% de bonnes opinions. Il gagne 24 points entre octobre et septembre, profitant de la polémique sur les Roms. Ainsi, il devient, à droite, la troisième personnalité la plus populaire derrière Nicolas Sarkozy (85%) et Alain Juppé (76%).

Mais le locataire de la place Beauvau ne prend pas que l'ascendant sur les leaders de la droite. L'hebdomadaire précise qu'"il distance toute la classe politique avec 56% d'opinions favorables, en hausse de 8 points", comme c'est visible sur ce graphique interactif.