Polémique sur le nouveau nom d'Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne

Quel nom pour la nouvelle grande région Est ? Avant le début du vote des citoyens votent à 15h, le débat est mouvementé. Devant la fronde, un quatrième nom, "Grand Est" a été rajouté.

(Les quatre noms au choix pour désigner la nouvelle région © RADIO FRANCE/Blandine Costentin)
avatar
Radio France

Mis à jour le
publié le

En Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, la question du nom de la nouvelle grande région divise. Samedi, trois noms ont été proposés par un comité formé d'experts et de citoyens. Tout d'abord l'Acalie, dérivée de l'acronyme Acal qui regroupe les premières lettres de chaque région. Deuxième option : la Nouvelle Austrasie en référence au royaume franc qui couvrait le Nord-Est de la France au VIe siècle. Enfin, Rhin-Champagne, mais qui a l'inconvénient de laisser les Lorrains sur la touche.

Trois noms qui sont très loin de faire l'unanimité. 

La grande suprise, c'est également de ne pas voir figurer dans cette liste le nom "Grand-Est". Philippe Richert, le président de la grande région qui ne faisait pas partie du comité, est le premier à le faire remarquer. Il a donc évoqué ce lundi matin sur l'antenne de France Bleu Alsace la possibilité d'ajouter cette quatrième proposition à la consultation citoyenne chargée de décider du nouveau nom de la région. 

Lundi, en milieu d'après-midi, après une réunion, un quatrième nom a été ajouté "Grand Est", réclamé par plusieurs élus et internautes au cours du week-end.

Le vote des citoyens a commencé ce lundi à 15h, sur le site internet de la région et dans les maisons du Conseil Régional. Il se prolongera jusqu'au 1er avril minuit.