Poutou : un trotskiste en campagne

Philippe Poutou bénéficie d’un sursaut de notoriété depuis le débat télévisé entre les 11 candidats. Le porte-parole du NPA mise autant sur sa personnalité que sur son programme.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Au milieu de la foule, Philippe Poutou ne passe plus inaperçu. Petits mots d’encouragement et séances photo, le candidat du NPA savoure sa notoriété. "C’est clair qu’il s’est passé quelque chose depuis le débat, on me reconnait, beaucoup de gens me remercient", sourit le candidat. Aussi applaudi que lui pendant ses meetings, le t-shirt qu’il portait lors du débat, devenu un symbole.

32 heures de travail par semaine

Philippe Poutou l’ouvrier fait campagne auprès des siens. Dans les usines, il dénonce la difficulté du combat syndical. Dans son programme, des mesures radicales : 32 heures de travail par semaine, et un SMIC à 1 700 euros net par mois. "Nous ce qu’on met en avant, c’est l’interdiction du licenciement, et la protection pour l’ensemble des salariés", détaille-t-il. Il participe à l’élection, mais ne veut pas être président, il souhaite même mettre fin à la fonction, afin de renverser le système capitaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le candidat NPA à la présidentielle Philippe Poutou en conférence de presse à Montreuil, le 10 mars 2017.
Le candidat NPA à la présidentielle Philippe Poutou en conférence de presse à Montreuil, le 10 mars 2017. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)