Péchenard, le "mauvais choix" de Sarkozy pour Rachida Dati

Rachida Dati qui a signé une tribune favorable à la candidature de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP a gardé sa liberté de parole. Elle a ainsi critiqué ce lundi matin sur France Info une des premières décisions du nouveau candidat.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Mis à jour le
publié le

"Tout le monde parle de rassemblement, ce serait bien qu'on rassemble d'abord l'UMP"  a déclaré Rachida Dati. Mais pour l'ex-garde des Sceaux qui a signé une tribune favorable à la candidature de Nicolas Sarkozy, ce soutien ne signifie pas silence dans les rangs. Ainsi de la décision du candidat Sarkozy de nommer Frédéric Péchenard, l'ex-patron de la police nationale, à la tête de sa campagne, c'est pour elle un "mauvais choix" .  Elle ajoute : "Il ne me connaît pas bien moi, il ne connaît pas mes secrets. Moi je connais les siens en tous les cas ". Mais Rachida Dati n'en dira pas plus :  "Je n'ai pas l'habitude de dire autre chose que ce que je pense. Mais je bosserai avec ceux que Nicolas Sarkozy aura choisis".  

Dati en désaccord avec Péchenard pendant les municipales

  Frédéric Péchenard était à la tête de la Direction générale de la Police nationale jusqu'au 31 mai 2012. Puis il a été nommé délégué interministériel à la sécurité routière. C'est en mars 2014 qu'il a basculé en politique en participant à la campagne de l'UMP Nathalie Kosciusko-Morizet à Paris. Il a été élu conseiller de Paris dans le 17e arrondissement. Pendant cette campagne, Rachida Dati avait eu l'occasion d'afficher ses désaccords avec lui et notamment sur l'insécurité dans la capitale : "Le Bronx c'est sans foi ni loi, on n'en est pas là à Paris" . Mais leur inimitié date des rumeurs de 2010.

A LIRE AUSSI ►►► Dati vs Péchenard : les raisons d'une brouille

A LIRE AUSSI ►►► Dati sur Sarkozy : la présidentielle, "c'est le coup d'après"