Pacte de responsabilité : Matignon hausse le ton contre le patronat

Le patronat n'aurait pas joué le jeu en matière de Pacte de responsabilité selon Matignon.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Moins de charges en échange d'embauches, c'était le pacte de responsabilité lancé il y a près de deux ans. Ce 15 février, Matignon hausse le ton contre le patronat. Manuel Valls estime que certaines branches professionnelles n'ont vraiment pas tenu leurs engagements.

Les pharmacies, les cabinets médicaux et l'enseignement privé, dans ces trois branches, les négociations n'ont même pas commencé. Ailleurs, elles n'ont pas souvent abouti, seulement 16 accords signés sur les 50 branches concernées. Le bilan est très mitigé.

Une "erreur majeure" ?

Pourtant, les entreprises ont touché plus de la moitié des allègements de charges promis. Sur 41 milliards d'euros, 23 ont été distribués, mais personne n'est aujourd'hui capable de dire pour quelle contrepartie en matière d'emploi. Manuel Valls menace de revoir le dispositif. "Ça serait une erreur majeure. Ça serait remettre en question la confiance qui commence à renaître dans les chefs d'entreprise", estime pour sa part Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du MEDEF. Ce qui a été fait n'a pour l'instant pas vraiment été mesuré. François Hollande a commandé une évaluation des effets du pacte de responsabilité qui devrait avoir lieu avant l'été. Affaire à suivre...

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls lors d'une conférence de presse sur le Code du travail à Paris, le 25 janvier 2016.
Manuel Valls lors d'une conférence de presse sur le Code du travail à Paris, le 25 janvier 2016. (ERIC FEFERBERG / AFP)