Pacte de responsabilité : Manuel Valls pose des conditions

Les aides accordées aux entreprises pourraient être conditionnées aux efforts en matière d'emploi. Les explications de France 3.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Mis à jour le , publié le

Les pharmacies, les cabinets médicaux et l'enseignement privé, sont les mauvais élèves du pacte de responsabilité. Dans ces trois branches, les négociations n'ont même pas commencé. Ailleurs, elles n'ont pas souvent abouti. Seulement 16 accords sur les 50 branches concernées, un bilan très mitigé. Pourtant, deux ans après le lancement du pacte de responsabilité, les entreprises ont déjà touché plus de la moitié des allègements de charges promis. Sur 41 milliards d'euros, 23 ont été distribués, sans vraiment savoir combien d'emplois ont été créés.

Une évaluation commandée

Du coup, Manuel Valls menace aujourd'hui de revoir le dispositif. "Les aides elles peuvent être conditionnées, elles peuvent être réorientées vers d'autres types d'entreprises", a lancé le Premier ministre. Ce qui a été fait depuis deux ans n'a pas encore été vraiment mesuré. Pour se faire, François Hollande a commandé une évaluation des effets du pacte de responsabilité. Elle devrait avoir lieu avant l'été.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Manuel Valls sort du Palais de l'Elysée, le 10 février 2016.
Manuel Valls sort du Palais de l'Elysée, le 10 février 2016. (CITIZENSIDE / YANN KORBI / AFP)