Nantes : les manifestants de Notre-Dame-des-Landes évacués

Les forces de l'ordre sont intervenues sur le périphérique de Nantes pour déloger les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes qui occupaient notamment le pont de Cheviré, qui traverse la Loire.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Des grenades lacrymogènes éclairent le ciel au pied du pont de Cheviré, sur la rocade nantaise. Dans la nuit du 9 au 10 janvier, une cinquantaine de tracteurs et plus d'une centaine de manifestants étaient installés sous des tentes à même le bitume. Ils protestaient ainsi contre l'expulsion d'occupants de Notre-Dame-des-Landes.

Quand la police est intervenue, les opposants au projet d'aéroport du Grand Ouest ont demandé à pouvoir continuer leur action. "On nous laisse cinq heures pour partir, mais ça ne va pas être possible. Vu la pression, on ne va pas aller à l'affrontement, ce n'est pas notre but. Donc on bouge tranquillement et puis on verra ce qu'il y a à dire", a réagi un manifestant.

Une intervention jugée excessive

Les forces de l'ordre entendaient, quant à elles, accélérer l'évacuation du périphérique de Nantes et ont utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes. Une méthode jugée excessive par les manifestants. "On négocie le temps de démonter les barnums pour pouvoir évacuer les tracteurs. Pendant qu'on démonte, on nous gaze. Il n'y a eu aucune provocation, il ne s'est rien passé", estime un membre du collectif de soutien Copain 44 (Collectif des organisations professionnelles agricoles indignées par le projet d'aéroport).

Le préfet a justifié l'usage de la force en s'appuyant sur le fait que les opposants à l'aéroport s'étaient engagés à quitter la rocade dans la journée de samedi. Ce dimanche 10 janvier, la circulation a repris sur le pont. Les manifestants sont retournés à Notre-Dame-des-Landes, où ils vont décider cet après-midi des suites du mouvement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes manifestent sur le périphérique de Nantes (Loire-Atlantique), samedi 9 janvier 2016.
Des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes manifestent sur le périphérique de Nantes (Loire-Atlantique), samedi 9 janvier 2016. (CITIZENSIDE / ANTOINE RICHARD / AFP)