Notre-Dame-des-Landes : le référendum local divise les habitants

François Hollande a annoncé jeudi 11 février l'organisation d'un référendum d'ici octobre pour décider de l'avenir de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

Oui ou non à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique). La question est posée, depuis l'annonce jeudi 11 février de l'organisation d'un référendum par François Hollande.  
Dans la commune de 1900 habitants, cela fait ans que l'on suit le feuilleton. L'annonce du président de la République ne semble convaincre personne. "On a des présidents qui ne savent pas ce qu'ils veulent. Depuis le temps que ça dure il y'en a ras le bol", témoigne une habitante.

Qui sera concerné par le vote ?

Sur la zone du projet d'aéroport, ils sont environ 200 à occuper les lieux. Certains sont expulsables à tout moment. Pour eux un référendum ne sert à rien et ne changera rien. Ceux qui défendent l'aéroport trouvent également ce référendum inutile et uniquement motivé par des raisons électorales. S'il y'a bien un référendum, il restera une question délicate : qui sera concerné par le vote ? Les débats ne sont pas terminés alors que les travaux sont prévus pour le mois d'octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT