VIDEO. Nicolas Sarkozy : "Je pense vite mais les mots ne suivent pas"

Sur le plateau de "C à vous", l'ancien chef de l'Etat s'est expliqué sur une phrase alambiquée qu'il avait prononcée lors de la campagne des régionales, en octobre 2015.

Voir la vidéo
C A VOUS / FRANCE 5

Mis à jour le , publié le

Alors qu'il était en meeting à Limoges, le 14 octobre 2015, pour soutenir la candidature de Virginie Calmels pour les élections régionales en Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin, Nicolas Sarkozy s'était fendu d'une déclaration qualifiée d'incompréhensible : "Je voulais leur dire qu'on a reçu le coup de pied au derrière, mais que c'est pas parce que vous voulez renverser la table que vous descendez de la voiture dont vous vous abstenez de choisir le chauffeur."

"J'étais fatigué après une journée harassante"

Invité dans l'émission "C à vous", sur France 5, jeudi 28 janvier, le président du parti Les Républicains, encore tout amusé par sa sortie de l'époque, a tenté une explication : "Je pense vite mais les mots ne suivent pas", a-t-il expliqué. Un reproche qui lui est d'ailleurs souvent fait par son épouse, Carla Bruni. Face aux journalistes de l'émission, Nicolas Sarkozy a poursuivi son explication : "J'étais fatigué après une journée harassante à Limoges."

L'ancien chef de l'Etat continue la promotion de son livre La France pour la vie, paru lundi 25 janvier.

Capture d'écran montrant Nicolas Sarky amusé sur le plateau de l'émision "C à Vous" sur France 5, le 28 janvier 2015
Capture d'écran montrant Nicolas Sarky amusé sur le plateau de l'émision "C à Vous" sur France 5, le 28 janvier 2015 (C A VOUS / FRANCE 5)