Complément d'enquête, France 2

VIDEO. Conseillers à l'Elysée : Emmanuelle Mignon, directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy, se confie sur une expérience "violente"

Elle a été l'une des "femmes du président" (thème de "Complément d'enquête" le 21 septembre 2017)... Nicolas Sarkozy. Emmanuelle Mignon, son ancienne directrice de cabinet, a accepté pour la première fois une interview en direct... dans la cour de l'Elysée. En voici l'intégralité.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

En cette rentrée cruciale pour la communication du gouvernement, "Complément d’enquête" s'est intéressé aux principales figures féminines de la "Macronie", celles qui vont tenter de restaurer une popularité déjà entamée... Le 21 septembre, l'émission a pu exceptionnellement installer ses nouveaux fauteuils rouges dans la cour de l'Elysée.

Parmi les invités de Thomas Sotto, l'ancienne directrice de cabinet de Nicolas Sarkozy. Emmanuelle Mignon a accepté pour la première fois une interview en direct. Cette "femme de président" (une formulation qu'elle trouve "ambiguë" mais qui ne la "choque pas") était donc de retour en ces lieux pour l'émission...

Des souvenirs "mitigés"

Des lieux où se sont succédé vingt-cinq présidents... et qui ne lui rappellent pas que de bons moments, comprend-on très vite. Ses souvenirs, reconnaît-elle pudiquement, sont "mitigés". L'expérience est "assez violente" : Emmanuelle Mignon raconte une vie "en vase clos", totalement coupée du monde réel, où les rares femmes se trouvent très isolées. A tel point que la conseillère cherche à s'échapper le plus possible... à Matignon.

Un palais présidentiel inadapté à la direction du pays, où règne une atmosphère feutrée et délétère, avec "des phénomènes de cour et de clan extrêmement puissants"... Et un chef de l'Etat soumis à un "stress usant" : comme au moment de l'affaire Merah, où Emmanuelle Mignon est présente auprès de Nicolas Sarkozy. Faut-il déménager la présidence ?

Une interview diffusée dans "Complément d'enquête" le 21 septembre 2017.