Présidentielle : Nicolas Dupont-Aignan ne fera pas partie du débat télévisé de TF1

Le Conseil d'État a rejeté jeudi le recours présenté par Nicolas Dupont-Aignan. Le président de Debout la France protestait contre l'invitation des seuls candidats "principaux" au débat télévisé du 20 mars sur TF1. 

Nicolas Dupont-Aignan en meeting, le 9 mars 2017.
Nicolas Dupont-Aignan en meeting, le 9 mars 2017. (CITIZENSIDE/CHRISTOPHE BONNET / CITIZENSIDE)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Le juge des référés du Conseil d'État a rejeté jeudi 16 mars le recours présenté par Nicolas Dupont-Aignan, candidat de Debout la France à l'élection présidentielle, pour faire respecter le pluralisme lors du débat organisé le 20 mars sur TF1. Nicolas Dupont-Aignan réclamait si besoin d'enjoindre la chaîne de l'inviter.

Le juge des référés a estimé que "le temps de parole et d’antenne" dont Nicolas Dupont-Aignan a bénéficié depuis le début du mois de février 2017 "ne traduit [pas] un déséquilibre incompatible avec le respect du principe d’équité".

Invité 10 minutes au journal télévisé

Le juge des référés du Conseil d'État estime également que "le CSA n’a pas porté d’atteinte grave et manifestement illégale au pluralisme de l’expression des courants de pensée et d’opinion" en s'abstenant d'enjoindre TF1 d'inviter Nicolas Dupont-Aignan.

La chaîne a décidé d'organiser le 20 mars un débat entre les cinq "principaux" candidats à la présidentielle : François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. TF1 a prévu de recevoir les autres candidats dans un module de 10 minutes au sein du JT de 20 heures.