Accord entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan : Emmanuel Macron contre-attaque

Face à l'alliance entre Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan et l'absence de consigne de vote de Jean-Luc Mélenchon, Emmanuel Macron sait qu'il doit rassembler et mobiliser les électeurs. Dans le département de la Vienne, le candidat a défendu son programme ce samedi 29 avril. Lui aussi se veut le candidat de la ruralité.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron poursuit sa campagne de terrain au chevet des agriculteurs. Le candidat s'est rendu ce matin dans une exploitation céréalière de la Vienne. Entre les chevaux et les machines agricoles, il a fustigé le ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen : "Ce à quoi on a assisté hier me semble être une combine d'appareil qui a vocation à régler les problèmes de crédibilité de Madame Le Pen qui, on l'a vu, n'a pas d'équipe autour d'elle, et les problèmes de financement de Monsieur Dupont-Aignan", a déclaré le candidat d'En marche!

5 milliards d'euros consacrés à l'agriculture

Ici, à Usseau (Deux-Sèvres), le Front national est arrivé en tête au premier tour. Mais le projet de Marine Le Pen de sortir de l'Union européenne inquiète. Les aides de l'Union européenne sont vitales selon Emmanuel Macron, qui avait expliqué que l'agriculture "a besoin de l'Europe et de l'ouverture". À sept jours du second tour, le candidat d'En Marche! doit convaincre les territoires ruraux. Il s'est engagé à lancer un plan d'investissement de 5 milliards d'euros consacré à l'agriculture.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, le 23 avril 2017 au Parc des Expositions à Paris.
Emmanuel Macron, le 23 avril 2017 au Parc des Expositions à Paris. (CITIZENSIDE/FRANCOIS PAULETTO / CITIZENSIDE)