MoDem : pour Christophe Ginisty, le parti "n'était pas un mouvement démocrate"

Ancien membre du Conseil national du MoDem, Christophe Ginisty dénonce le fonctionnement autocratique du Modem.

Voir la vidéo
franceinfo
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Christophe Ginisty, ancien membre du Conseil national du MoDem, a quitté le mouvement en 2009. "Pendant les années où j'étais au Mouvement démocrate, il [François Bayrou] ne prenait aucune décision sans en parler à Marielle de Sarnez, avec une confiance absolue. Je me souviens de la campagne des municipales en 2008 où Marielle de Sarnez était candidate à Paris. Beaucoup de voix dans les délégations se sont élevées pour dire qu'elle ne faisait pas une bonne campagne à Paris", explique-t-il.

Un fonctionnement "autocratique"

"Je me souviens un jour avoir été dans le bureau de François Bayrou, et il trouvait totalement inacceptable que l'on reproche à Marielle de Sarnez de faire une mauvaise campagne, car par définition, sa campagne était parfaite", poursuit-il.

Christophe Ginisty s'est brouillé avec François Bayrou. Il a aujourd'hui des mots très durs sur le MoDem. Il dénonce le fonctionnement "autocratique" du parti, dans lequel, selon lui, seuls François Bayrou et Marielle de Sarnez avaient le pouvoir.

François Bayrou et Marielle de Sarnez, en juin 2016, à l\'Elysée.
François Bayrou et Marielle de Sarnez, en juin 2016, à l'Elysée. (MAXPPP)