Présidentielle : "parmi les électeurs indécis, on retrouve beaucoup d'orphelins du premier tour"

Quel sera l'impact du débat de l'entre-deux-tours, ce mercredi 3 mai, sur les électeurs indécis ? Guillaume Daret fait le point sur le plateau du 20 Heures de France 2.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Quel est l'impact de ces débats d'entre-deux-tours de l'élection présidentielle ? La plupart des Français ont déjà fait leur choix, mais les indécis, eux, pourraient choisir leur candidat à l'issue de cette confrontation télévisée, mercredi 3 mai. "Les indécis sont plus nombreux que ce qu'on pourrait penser à quelques jours du scrutin : 18% d'électeurs indécis, selon l'institut Elabe. Ce ne sont pas des abstentionnistes, ce sont bien des électeurs qui disent vouloir aller voter dimanche 7 mai, mais ils ne savent pas encore s'ils voteront Macron, Le Pen ou blanc", explique Guillaume Daret.

L'indécision est un peu plus forte chez les plus âgés

Qui sont-ils politiquement ? Savons-nous d'où viennent ces indécis ? "On trouve beaucoup d'électeurs orphelins du premier tour : 24% des électeurs de François Fillon, 33% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon, 16% des électeurs de Benoît Hamon et 25% des électeurs de Nicolas Dupont-Aignan", détaille le journaliste de France 2 qui souligne que "l'indécision est un peu plus forte chez les plus âgés que les plus jeunes".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une électeur français glisse son bulletin de vote dans l\'urne à Strasbourg (Bas-Rhin), lors du premier tour de la présidentielle, le 23 avril 2017. 
Une électeur français glisse son bulletin de vote dans l'urne à Strasbourg (Bas-Rhin), lors du premier tour de la présidentielle, le 23 avril 2017.  (FREDERICK FLORIN / AFP)