Présidentielle : François Hollande sort du silence et tacle Jean-Luc Mélenchon

Alors qu’il avait préféré jusque-là garder le silence sur la campagne présidentielle, François Hollande a exprimé ses inquiétudes sur la montée de Jean-Luc Mélenchon ce mercredi 12 avril.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

François Hollande change de cap, nous explique Catherine Demangeat, en direct de l’Élysée. "C’est un changement de stratégie de François Hollande, lié notamment à la percée de Jean-Luc Mélenchon, qui inquiète le chef de l’État. Il a décidé de sortir de sa réserve. Il s’exprime dans les colonnes du Monde et du Point ce mercredi 12 avril. Première cible du président : Jean-Luc Mélenchon. Il estime à son sujet que l’on ‘regarde le spectacle du tribun plutôt que son projet’".

Une campagne qui "sent mauvais"

Le président ne s’en tient pas là, poursuit la journaliste. "François Hollande a aussi des mots très durs sur la campagne. Il évoque une campagne ‘hors-sol , qui sent mauvais, centrée sur les affaires et laissant peu de place au débat sur les programmes’. Pour l’heure, il ne se positionne en faveur d’aucun candidat, il n’apporte pas son soutien officiel à Emmanuel Macron, mais il en dit du bien. François Hollande devrait maintenant continuer à intervenir dans la campagne".

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande a confié à notre correspondante Dominique André, que la vie d’après, pour lui, \"ce n’était ni la retraite, ni un retrait\".
François Hollande a confié à notre correspondante Dominique André, que la vie d’après, pour lui, "ce n’était ni la retraite, ni un retrait". (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)