"Jean-Luc Mélenchon est complètement fou de sa propre image, obsédé par lui-même", selon Michel Sapin

L'ancien ministre de l'Économie est revenu sur l'affrontement entre Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon jeudi. Il a accusé le chef des Insoumis de "ne plus rien maîtriser", et d'utiliser "la grossièreté et l'injure comme arguments".

Michel Sapin, ministre de l\'Economie et des Finances, à l\'origine de la loi Sapin II.
Michel Sapin, ministre de l'Economie et des Finances, à l'origine de la loi Sapin II. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

Michel Sapin, ancien ministre de l'Économie, a vivement critiqué jeudi 12 octobre Jean-Luc Mélenchon dans l'émission Questions d'info sur LCP avec franceinfo, l'AFP et Le Monde. Selon lui,"Jean-Luc Mélenchon ne maîtrise plus rien. Il est complètement fou de sa propre image, obsédé par lui-même".

D'après le Canard Enchaîné, Jean-Luc Mélenchon aurait traité le 3 octobre Manuel Valls de "nazi" à l'Assemblée nationale. Le patron de la France insoumise a récemment démissionné de la mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie parce qu'elle était présidée par l'ancien Premier ministre du gouvernement de François Hollande.

"La grossièreté et l'injure comme arguments"

"La manière dont il a traité Manuel Valls est insupportable", a réagi Michel Sapin. "En politique, on finit par payer l'accumulation des injures, l'accumulation des gros mots, l'accumulation des grossièretés", a-t-il mis en garde.

Jean-Luc Mélenchon finira par mourir politiquement de son incapacité à maîtriser sa parole".

Michel Sapin, ancien ministre de l'Économie

à franceinfo

Michel Sapin a poursuivi : "Jean-Luc Mélenchon est dans l'imprécation continuelle, il est dans la grossièreté et l'injure comme arguments. Cela n'a jamais permis de faire avancer les idées. Cela fait avancer les crispations, approfondir des blessures, des cassures au sein de la gauche de manière générale et cela ne fait que dévaloriser sa parole".