"Il va falloir s'y habituer" : l'insoumise Raquel Garrido assume son intervention en conférence de presse face à Edouard Philippe

L'avocate mélenchoniste a posé, jeudi, une question au Premier ministre lors de la présentation des ordonnances en conférence de presse. Une intervention qui a déplu à de nombreux journalistes, mais que la nouvelle chroniqueuse de C8 est prête à renouveler. 

Raquel Garrido, porte-parole de la France Insoumise.
Raquel Garrido, porte-parole de la France Insoumise. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)
avatar
Margaux DuguetFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Sa question a beaucoup fait parler. Presque plus que les ordonnances. Raquel Garrido a surpris tout le monde en posant une question, au milieu des journalistes, au Premier ministre, Edouard Philippe, lors de la présentation de la réforme du Code du travail en conférence de presse. L'avocate, membre de La France Insoumise, s'est présentée en tant que chroniqueuse sur C8, où elle participera à l'émission des "Terriens du dimanche" de Thierry Ardissson. "Je suis prête à le refaire, ça dépend de l'intérêt de l'événement", confie à franceinfo Raquel Garrido. Sa question fait partie d'un sujet qui sera diffusé le 10 septembre, pour le premier numéro de cette nouvelle émission. 

"Nous n'avons vu aucun problème à l'accréditer"

On ne l'avait sans doute pas bien compris, mais son travail de chroniqueuse ne se limite donc pas à un plateau TV. "Je fais aussi un sujet de terrain", détaille-t-elle. C'est dans ce cadre qu'elle a donc posé sa question à Edouard Philippe, dont la réponse ne l'a "pas satisfaite". Raquel Garrido avait été personnellement accréditée par le rédacteur en chef de l'émission. "Ce n'était pas une surprise pour le gouvernement", assure-t-elle. "Nous n'avons vu aucun problème à l'accréditer", confirme Matignon, avançant le fait qu'elle travaille sur C8. 

Accusée par certains de mélanger des genres, elle rétorque : "Je ne me fais pas passer pour ce que je ne suis pas. C'est en tant que Raquel que je suis à la télé", se défend-elle. Et sur le buzz suscité, elle préfère en rire : "Ça me fait sourire, mais je suis très à l'aise. Je conçois que ça surprenne, mais il va falloir s'y habituer". 

Je ne pense pas que ma présence empêche les gens de poser des questions.

Raquel Garrido, avocate, membre de La France insoumise

à franceinfo

"Je suis une avocate insoumise, je n'empêche pas les journalistes de faire leur travail", martèle-t-elle. Il faudra désormais compter sur sa présence sur différents terrains d'actualité : "Je suis prête à le refaire, ça dépend de l'intérêt de l'événement".