Envoyé spécial, France 2

VIDEO BONUS. Un noyau dur du FN "violemment antisémite"

"Envoyé spécial" diffusait le 16 mars 2017 une enquête sur "les hommes de l'ombre" du FN. Dans cet extrait bonus proposé par Franceinfo, Aymeric Chauprade fournit des précisions sur le clan de Frédéric Chatillon, un proche de la présidente du Front national mis en examen.

Voir la vidéo
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

C'est le récit d'une "prise de conscience" et du temps qu'il faut, une fois entré au Front national, pour mesurer "où sont les vrais pouvoirs", "qui contrôle réellement le parti". 

Selon Aymeric Chauprade, ancien conseiller de Marine Le Pen sur les questions internationales, "le FN est dirigé par son système économique, c'est-à-dire le clan Chatillon et Marine Le Pen". Voici un extrait proposé par Franceinfo en bonus d'une enquête d'"Envoyé spécial" sur "les hommes de l'ombre du FN" diffusée le 16 mars 2017.

Chatillon, un "ami intime d'Alain Soral"

Frédéric Chatillon tel que décrit par Aymeric Chauprade "est un radical", pas un démocrate – "un nationaliste révolutionnaire. Quelqu'un qui a fondamentalement des comportements et des propos antisémites". Chauprade dit avoir eu "la démonstration de l'influence des thèses d'Alain Soral" [l'essayiste négationniste, dont Chatillon est un "ami intime"] sur ce groupe" : rien de "marginal", comme on essaie de le lui faire croire au FN.

Si "les principaux cadres du parti ne sont pas antisémites, reconnaît-il, ce noyau-là, qui compte beaucoup, l'est, et violemment." Et de son point de vue, ce clan Chatillon "contrôle Marine Le Pen".

Un clan antisémite et antisioniste

Le groupe ne ferait pas que "plaisanter sur la Shoah", sur les "soirées pyjama rayé" : il serait obnubilé par Israël. Le sionisme international y serait jugé responsable de tous les maux dont souffre la France, y compris l'islamisme et le terrorisme. 

Pour avoir défendu une position opposée, selon laquelle "Israël peut être un pays ami", Chauprade dit avoir été victime en interne d'une "guerre très violente pour [l']évincer de sa position de conseiller international". Il promet pour le mois d'août "un pavé dans la mare", la sortie en librairie d'un "Manifeste de politique internationale".

Contactés pour cette enquête, ni Frédéric Chatillon, ni Axel Loustau, ni l'expert-comptable Nicolas Crochet, ni leurs avocats, n'ont répondu à nos questions.

Extrait bonus de "Front national : les hommes de l'ombre", une enquête diffusée dans "Envoyé spécial" le 16 mars 2017.

Aymeric Chauprade, \"Envoyé spécial\".
Aymeric Chauprade, "Envoyé spécial". (FRANCE 2 / FRANCETV INFO)