Présidentielle : les meetings de Marine Le Pen souvent bouleversés

En direct d'Ajaccio (Corse-du-Sud), Catherine Demangeat livre plus d'explications sur les incidents lors du meeting de Marine Le Pen en Corse ce samedi 8 avril.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La tension monte en cette fin de campagne. "Les incidents d'aujourd'hui ont été particulièrement violents, avec l'évacuation musclée des nationalistes qui avaient réussi à s'infiltrer dans la salle du meeting. Ce n'est pas la première fois que la campagne de Marine Le Pen est perturbée. Dimanche dernier, à Bordeaux, un millier de manifestants avaient aux abords du meeting crié 'Marine casse toi'. En février, lors du lancement de sa campagne, des bus transportant des militants du Front national avaient été caillassés", indique Catherine Demangeat.

La Corse, terre de conquête du Front national

La journaliste poursuit : "Aujourd'hui à Ajaccio, la confrontation a franchi un nouveau seuil. Il faut dire que la Corse est une terre de conquête du Front national. En 2012, au premier tour de la présidentielle, Marine Le Pen avait obtenu 25% des suffrages, juste derrière Nicolas Sarkozy. À en croire les sondages, elle pourrait largement arriver en tête en Corse dans 15 jours".

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, candidate du Front national, le 8 avril 2017, à Ajaccio (Corse).
Marine Le Pen, candidate du Front national, le 8 avril 2017, à Ajaccio (Corse). (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)