Présidentielle : le débat plombe la fin de campagne de Marine Le Pen

Stéphane Zumsteeg, de l'institut Ipsos, analyse les conséquences du débat houleux entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen sur les intentions de vote au deuxième tour.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Emmanuel Macron creuse l'écart dans les intentions de vote au deuxième tour de l'élection présidentielle. Selon une étude Ipsos pour Le Monde, le candidat d'En Marche ! serait crédité de 63% des voix dimanche, contre 37% pour Marine Le Pen, qui a perdu quatre points depuis le débat houleux mercredi dernier. "Il y a clairement eu un avant et un après débat", souligne Stéphane Zumsteeg, directeur du département opinion et recherche sociale à l'institut Ipsos, invité du Soir 3.

Les abstentionnistes changent d'opinion

"Les dix premiers jours de la campagne de l'entre-deux-tours avaient été assez favorables à Marine Le Pen. L'attitude et la stratégie qu'elle a adoptées ont laissé des traces. Nous avons commencé nos enquêtes dès jeudi matin et nous avons bien vu que les abstentionnistes commençaient à changer d'opinion", précise Stéphane Zumsteeg.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron creuse l\'écart sur Marine Le Pen dans les sondages.
Emmanuel Macron creuse l'écart sur Marine Le Pen dans les sondages. (FRANCE 3)