Nantes : des incidents lors d'une manifestation contre Marine Le Pen

La journaliste Marine Brossard fait un point sur la situation après que des heurts ont éclaté en marge d'une manifestation contre la venue de Marine Le Pen, ce samedi 25 février, à Nantes (Loire-Atlantique).

Voir la vidéo
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une manifestation a ressemblé ce samedi 25 février entre 2.000 et 3.000 personnes à Nantes (Loire-Atlantique), qui protestaient contre la venue dimanche de Marine Le Pen. Elle a été émaillée par des heurts, faisant 11 blessés parmi les forces de l'ordre. "Les derniers manifestants se sont dispersés en fin d'après-midi, mais la ville porte encore les stigmates du rassemblement, comme cette vitrine endommagée", explique la journaliste Marine Brossard.

Brûlé au deuxième degré

"Quelques 200 casseurs se sont greffés au cortège et ont lancé des projectiles en direction des forces de l'ordre. Ces dernières ont répliqué avec des gaz lacrymogènes", indique la journaliste de France 3. Un gendarme, brûlé au deuxième degré au niveau des jambes, a été hospitalisé. Quatre personnes ont été interpellées. Le calme est revenu ce soir à Nantes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pancarte de la manifestation contre le Front national à Nantes, le 25 février 2017. 
Une pancarte de la manifestation contre le Front national à Nantes, le 25 février 2017.  (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)