Dimanche en politique, France 3

"Dimanche en politique". Marine Le Pen accuse Jean-Yves Le Drian de faire campagne pour Emmanuel Macron

Invitée de "Dimanche en politique", Marine Le Pen s'en est pris à Jean-Yves Le Drian, qu'elle accuse de soutenir Emmanuel Macron. Pour la candidate du Front national, le ministre de la Défense met son cabinet à disposition du candidat d'En Marche. 

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

La candidate du Front national à la présidentielle est l'invitée de "Dimanche en politique" sur France 3, dimanche 19 mars. A la veille du premier débat télévisé entre les cinq plus grands candidats, la candidate du FN fait toujours la course en tête dans les sondages, mais elle est rattrapée par Emmanuel Macron, fondateur du mouvement En Marche. Pour elle, ce débat ne constitue pas un tournant et elle affirme "ne s'être pas particulièrement préparée."

Après une attaque terrorisme contre un militaire de l'opération Sentinelle à l'aéroport d'Orly, le débat sur l'état d'urgence ressurgit. La patronne du Front national considère que le gouvernement n'est pas en mesure de protéger la population française et pense que l'état d'urgence n'est qu'un "coup de com" et n'est pas réellement mis en œuvre."Notre armée est à l'os, elle n'a pas les moyens de nous protéger et de se protéger elle-même."

Quand le président "dit du mal de moi, j'entends des voix qui tombent"

Elle s'en prend à l'offensive anti-FN menée par le président de la République : "Quand il dit du mal de moi, j'entends les voix qui tombent." Elle est également à l'offensive sur l'attitude du Premier ministre Bernard Cazeneuve, et souligne en outre qu'il n'est pas normal que le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian et son équipe fournissent des fiches sur les questions de Défense au candidat Macron, son principal rival selon les sondages.

"Hier, samedi 18 mars, lors de la présentation de ses propositions en matière de défense, Emmanuel Macron a défendu l'idée d'un service militaire d'un mois, vous proposez trois mois, et le candidat a souvent rendu hommage à l'actuel ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, qui a plutôt une bonne image à droite comme à gauche, il aimerait bien avoir son soutien, ce serait une belle prise?" lui demande Francis Letellier. 

Une "rupture des règles de la démocratie" ? 

"Et pour cause, lui a répondu Marine Le Pen, puisque depuis des semaines c'est monsieur Le Drian qui lui livre des notes, met à sa disposition l'ensemble des membres de son cabinet ministériel pour aider la candidature de monsieur Macron. Je pose d'ailleurs la question : est-ce que tout ça, c'est tout à fait loyal ? Est-ce qu'un ministre peut mettre ainsi ses services à disposition d'un candidat, est-ce que ce n'est pas une rupture des règles de la démocratie ?"

Marine Le Pen craint-elle qu'il y ait des secrets Défense qui fuitent vers le candidat ? l'interroge le journaliste. "Eh bien, je me pose la question. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que le discours de monsieur Macron est le copié-collé du discours de monsieur Le Drian." [...] Est-ce qu'il est normal qu'un ministre fasse la campagne et mette ses services à disposition d'un candidat à la présidentielle ?" a répété la candidate. 

marine le pen 
marine le pen  (France 3)