VIDEO. Front national : y a-t-il une fracture au sein du parti ?

France 2 revient sur les divergences constatées au sein du parti, et notamment entre Florian Philippot et Marion Maréchal-Le Pen. 

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Karim Ouchikh est le président du Siel, un micro parti resté longtemps dans la galaxie du FN, avant de s'en éloigner. Et vu l'ambiance du moment, il n'a pas l'air de le regretter. "Là, le fait d'afficher très clairement les divisions au grand public entre Marion et Florian Philippot peut faire se poser des questions à l'électorat, et celui-ci pourrait se dire que le Front national se banalise et que rien ne le distingue plus des autres partis", indique-t-il, devant la caméra de France 2.

Le duel Philippot et Maréchal-Le Pen

Mardi 13 décembre, avec ses militants, il tractait en marge d'une conférence de Philippe de Villiers. Ici, à Versailles (Yvelines), on se rappelle que le visage de Marion Maréchal-Le Pen s'était imposé en tête de la Manif pour tous, alors l'entendre parler d'IVG, ça rassure. Car sur le sujet, Marine Le Pen semble avoir changé d'avis. En 2011, elle critiquait ce qu'elle appelait les "avortements de confort", et aujourd'hui, elle assure ne rien vouloir changer à la loi.

Sur ce sujet, Alexandre Simmonot, ancien cadre du FN, y voit l'influence de Florian Philippot. "Je ne l'apprécie guère, il est très malin, très rusé et il a noyauté le mouvement", estime ce proche de Jean-Marie Le Pen. Pour lui, cette influence pourrait même faire perdre le FN au premier tour de l'élection présidentielle. Mais pour les caciques du parti, aucun risque sur ce point. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Florian Philippot, vice-président du FN, le 2 décembre 2016 à Paris.
Florian Philippot, vice-président du FN, le 2 décembre 2016 à Paris. (YANN KORBI / CITIZENSIDE / AFP)