François Hollande met en garde contre "le péril Jean-Luc Mélenchon"

Le président de la République sort du silence ce mercredi 12 avril et met en garde contre "le péril Jean-Luc Mélenchon".

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Selon François Hollande, "cette campagne sent mauvais", dominée, dit-il, par Marine Le Pen à l'extrême droite et Jean-Luc Mélenchon à l'extrême gauche. La percée dans les sondages de ce candidat le consterne, alors le chef de l'État dénonce son populisme. "Il y a un péril (...) face aux falsifications (...) on regarde le spectacle du tribun plutôt que le contenu de son texte", a déclaré François Hollande.

Macron, seul rempart selon lui face aux extrêmes

Réplique immédiate du camp Mélenchon. "Ça atteste une fois de plus d'une forme d'arrogance des puissants", explique Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon. François Hollande n'exclut pas la possibilité d'un second tour qui opposerait Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon. Alors devant ces jeunes, il soutient Emmanuel Macron sans le nommer, seul rempart selon lui face aux extrêmes. Benoît Hamon n'est décidément pas dans le champ de vision de François Hollande.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean-Luc Mélenchon mardi 5 juin 2012 à l\'issue d\'une rencontre avec le président Hollande à l\'Elysée.
Jean-Luc Mélenchon mardi 5 juin 2012 à l'issue d'une rencontre avec le président Hollande à l'Elysée. (BERTRAND LANGLOIS / AFP)