Législatives : deux proches de Nicolas Dupont-Aignan rejoignent le FN

Il s'agit de Laurent Jacobelli, porte-parole de Debout la France, et de son ex-directeur de cabinet Maxime Thiébaut. 

Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan saluent la foule lors d\'un meeting de campagne, le 1er mai 2017, à Villepinte (Seine-Saint-Denis). 
Marine Le Pen et Nicolas Dupont-Aignan saluent la foule lors d'un meeting de campagne, le 1er mai 2017, à Villepinte (Seine-Saint-Denis).  (ANTONIO BORGA / ANADOLU AGENCY / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Je ne me suis pas rallié au Front national", a assuré mardi Nicolas Dupont-Aignan sur Europe 1. Mais deux de ses proches, le porte-parole de Debout la France, Laurent Jacobelli, et son ex-directeur adjoint de cabinet, Maxime Thiébaut, le rejoignent en étant candidats aux législatives dans les Bouches-du-Rhône et en Saône-et-Loire, indique le FN, vendredi 19 mai. Dans un communiqué, Nicolas Dupont-Aignan indique "regretter ce choix" et "rappelle que ce ne sont que des initiatives individuelles" et qu'ils "ont décidé de démissionner de Debout la France".

Laurent Jacobelli, également secrétaire général adjoint de Debout la France, sera candidat dans la 10e circonscription des Bouches-du-Rhône, celle de Gardanne, a indiqué à l'AFP Stéphane Ravier, patron du FN dans le département, confirmant une information du site Marsactu. La circonscription est actuellement détenue par François-Michel Lambert (EELV).

Au second tour de la présidentielle, Marine Le Pen y a réuni 47,33% des suffrages exprimés, ce qui place cette circonscription parmi les meilleures du département d'un point de vue frontiste. Le profil de Laurent Jacobelli a été retiré du site internet de DLF.

Thiébaut dans la 4e circonscription de Saône-et-Loire

Maxime Thiébaut sera, pour sa part, candidat dans la 4e circonscription de Saône-et-Loire, actuellement détenue par la socialiste Cécile Untermaier. Marine Le Pen y avait recueilli 43,65% des suffrages exprimés le 7 mai. Nicolas Bay, chef de file de la campagne des législatives pour le Front national, a confirmé à l'AFP cette investiture.

Gilles Lebreton, eurodéputé FN, avait critiqué sur Twitter cette investiture dans cette circonscription qui était initialement dévolue à un autre frontiste. Dans la foulée, Maxime Thiébaut a été nommé vice-président de l'association Les Patriotes, fondée cette semaine par Florian Philippot "au sein du FN". Son profil a également été retiré du site de DLF.

Nicolas Dupont-Aignan, qui s'était allié avec Marine Le Pen durant l'entre-deux-tours de la présidentielle avant de réduire à la portion congrue cette alliance, a estimé mardi que son parti et le FN étaient "à la fois concurrents et partenaires" face à Emmanuel Macron.