VIDEO. Doubs : l'intervention de Manuel Valls chahutée

Mardi 27 janvier, le Premier ministre s'est rendu dans le Doubs pour un meeting de soutien au candidat socialiste à la législative partielle, Frédéric Barbier. Des contestataires ont perturbé son intervention.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Mis à jour le , publié le

L'unité nationale est bel et bien terminée. Le Premier ministre l'a constaté hier alors qu'il participait à un meeting pour soutenir le candidat socialiste à la législative partielle du Doubs. La soirée a été agitée.
À peine la conférence de presse débutée, la salle est plongée dans le noir. L'hypothèse de la panne de courant est tout de suite envisagée. Or, en réalité, c'est une action menée par la CGT, opposée à la loi de transition énergétique. La soirée reprendra grâce à un groupe électrogène.

Manuel Valls refuse de céder

Manuel Valls a dû faire face à un autre mouvement de contestataires dans la soirée : des notaires opposés à la loi Macron font irruption dans la salle. Mais pas question pour le Premier ministre de céder. Il fait lever la salle pour le soutenir. Galvanisé par ces incidents, le Premier ministre clôt son discours par un appel à la mobilisation pour la République. Après quelques semaines d'unité nationale, la vie politique française semblent avoir repris un cours normal.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre, Manuel Valls, à l'Assemblée nationale, le 21 janvier 2015.
Le Premier ministre, Manuel Valls, à l'Assemblée nationale, le 21 janvier 2015. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)