Manuel Valls invité d'"On n'est pas couché" : un débat risqué ou un coup de com' assuré ?

Le Premier Ministre est l'invité de Laurent Ruquier, samedi 16 janvier. 

Manuel Valls, le 8 janvier 2016, à Evry (Essonne).
Manuel Valls, le 8 janvier 2016, à Evry (Essonne). (DOMINIQUE FAGET / POOL)
avatar
France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il affrontera Léa Salamé et Yann Moix, samedi soir, sur France 2. Manuel Valls est l'invité de l'émission "On n'est pas couché", animée par Laurent Ruquier, samedi 16 janvier. C'est la toute première fois que le talk-show recevra un Premier Ministre. Le chef du gouvernement sera interviewé pendant environ une heure.

Si Manuel Valls se rend sur le plateau d'"On n'est pas couché", c'est avant tout pour parler du livre qu'il publie, regroupant tous ses discours après les attentats du 13 novembre. "Mais il va de soi, et d’ailleurs ça en est la conséquence, que la déchéance de nationalité et autres sujets seront aussi mis sur le tapis", explique Laurent Ruquier sur RTL

Une volonté de s'adresser "à tous les publics"...

A Matignon, les proches de Manuel Valls ont expliqué que le Premier Ministre allait "parler de fond" en "s'adressant à tous les publics". Il avait par exemple fait plusieurs apparitions sur des plateaux moins "attendus", comme le "Petit Journal" de Canal+.

L'émission, enregistrée le jeudi, reste tout de même une épreuve risquée pour les hommes politiques, confrontés au duo de chroniqueurs et à Laurent Ruquier. Le présentateur assure pourtant que le Premier ministre n'a pas été bien compliqué à convaincre.

L'animateur fait remarquer qu'il ne s'agit pas du premier passage de Manuel Valls dans le fauteuil bleu, puisqu'il y a déjà pris place huit fois, comme le souligne BFMTV"C’est une émission qu’il connaît", note Laurent Ruquier, qui promet que le locataire de Matignon "sera traité comme les autres invités politiques, mais comme il est Premier ministre, on s'adressera peut-être un peu différemment à lui".

... ou un simple coup de com' ?

Ses opposants ne voient pourtant pas la participation de Manuel Valls à l'émission du même œil. Le Premier Ministre est accusé de se montrer dans des programmes d'"infotainment", mixant information et divertissemen. Le chef du gouvernement a même été interpellé dans l'hémicycle, le 13 janvier

"Pensez-vous vous rapprocher de la france qui se lève tôt en allant sur le plateau d''On n'est pas couché', Monsieur le Premier ministre ? Cette émission qui ne sert pas la grandeur politique est peut-être intéressante pour le socialiste Manuel Valls, mais ce n'est surtout pas la place du Premier ministre de la France", a déclaré à l'Assemblée le député des Républicains Jean-Charles Taugourdeau. Celui-ci a même vu dans cette participation une communication "digne de 'Top Chef'" de la part de Manuel Valls.

Voir la vidéo
LCP / FRANCETV INFO