Législatives : Manuel Valls en difficulté dans son fief d'Evry face à la candidate de la France insoumise

Selon un sondage Ifop-Fiducial pour "Le Journal du dimanche" et Sud Radio, l'ancien Premier ministre est à égalité avec la candidate mélenchoniste Farida Amrani. 

Manuel Valls, le 5 mai 2017 à Paris. 
Manuel Valls, le 5 mai 2017 à Paris.  (PHILIPPE LOPEZ / AFP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Seul et désormais en danger dans son propre fief pour les législatives. Manuel Valls est en difficulté dans  la 1ère circonscription de l’Essonne, à Evry et Corbeil-Essonnes selon un sondage Ifop-Fiducial pour le JDD et Sud Radio, publié samedi 27 mai. L'ancien Premier ministre arriverait de peu en tête au premier tour (30% d'intentions de vote, contre 48,6 % en 2012). Il est talonné par la candidate de la France insoumise, Farida Amrani (26 %), avec une marge d'erreur de 3,3 à 3,7 points. De mauvais chiffres, alors que Manuel Valls n'a, face à lui, ni candidat du PS, ni d'En marche !. 

"Même si l’avantage est à l’ancien Premier ministre, l’incertitude est réelle. Le risque du 'tout sauf Valls' existe", note Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. Pour le second tour, notre sondage donne Manuel Valls et Farida Amrani à égalité.

Derrière les deux candidats, celui des Républicains et celui du Front national plafonnent à 12% d'intentions de vote, la candidate communiste, soutenue par EELV et Benoît Hamon, est créditée de 6,5% des intentions de vote. L’humoriste controversé Dieudonné n’obtiendrait que 3% des voix. Le chanteur Francis Lalanne, lui, suppléant du candidat du mouvement "écologiste et citoyen" (100%), est crédité de moins de 0,5%.

Enquête réalisée par téléphone du 22 au 23 mai auprès de 605 électeurs, extraits d’un échantillon de 802 personnes, représentatif de la population de la 1ere circonscription de l’Essonne âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée). Pour cette taille d'échantillon, la marge d'erreur est de plus ou moins 1,8 point pour une intention de vote de 5%, de plus ou moins 2,4 pour un score de 10%, de plus ou moins 3,3 pour un score de 20%, de plus ou moins 3,7 pour un score de 30%, de plus ou moins 4,1 pour un score de 50%.