Les sarkozystes mettent la main sur les fédérations

Les militants LR ont élu les nouveaux patrons de fédération ce week-end. Ils ont conforté Nicolas Sarkozy.

(Nicolas Sarkozy conforté par les élections internes au parti Les Républicains © maxPPP)
Radio France

Mis à jour le
publié le

"Ça s’est bien passé !". Soulagement du côté de la direction du parti. L’une des éminences grises de Nicolas Sarkozy s’est penchée sur quelques fédérations tests et le résultat est concluant. En Charente-Maritime, le juppéiste Dominique Bussereau laisse la place au sarkozyste Jean-Louis Léonard. Dans le Maine-et-Loire, à la surprise générale, Marc Laffineur pourtant soutenu par Alain Juppé, François Fillon et Christophe Béchu a perdu face à Jean-Charles Taugourdeau, proche de la Droite Forte. Dans ces deux départements modérés de l’ouest de la France, François Fillon et Alain Juppé ne font pas de percée.

Le sarkozyste Alain Gest gagne dans la Somme face à un filloniste.  En Haute Savoie, c’est un autre filloniste, Bernard Accoyer, qui l’emporte mais avec 12 voix d’avance seulement, face à la députée sarkozyste Virginie Duby-Muller. Réaction d’un proche d’Alain Juppé : "La base du parti est plutôt sarkozyste, je le savais déjà. Ça ne change rien pour la suite". La suite, c’est la primaire. Et les concurrents de Nicolas Sarkozy espèrent qu’il y aura beaucoup plus de votants que lors de ces élections internes. Ils tablent sur 3 ou 4 millions de votants contre les 150 000 qui se sont déplacés ce week-end. Car plus il y aura de votants et plus la base sarkozyste du parti sera dépassée.